Jean-Claude Chermann, l'oublié du Nobel de Médecine 2008

C’est en 1970 que le jeune et brillant chercheur Jean-Claude Chermann lance, au sein de l’Institut Pasteur à Garches, les premières recherches françaises en matière de rétrovirologie, persuadé que se trouvait là une réponse au problème du cancer. En 1971 il recrute une jeune chercheuse, Françoise Sinoussi, qui le secondera dans ses recherches jusqu’à son départ […]