Elections contestées en Irak, instabilité renforcée?

Le parti séculier de  Ayad Allawi vient de remporter de justesse, par deux sièges, les dernières élections face à la coalition « Etat de Droit » menée par l’actuel premier ministre Nuri Kamal al-Maliki. Ce dernier parle ouvertement de fraude, mais les observateurs sur place considèrent que, dans l’ensemble, les choses se sont déroulées correctement.