Matière: 1 Antimatière: 0

Le Modèle Standard de la physique postule que la matière et l’antimatière s’annihilent mutuellement, et donc le fait que nous-mêmes et l’ensemble de l’univers observable soient constitués de matière est depuis longtemps un problème épineux. En effet même si ce modèle permet une très légère domination de la matière sur l’antimatière, on est loin de la masse de matière effectivement observée. Mais il y a du neuf.

Une récente étude menée par l’équipe internationale  DZero analyse 8 années de données des expériences menées sur le Tevatron (Femi Natinal Accelarator Labortory, USA), petit cousin du LHC.

De cette étude ressort que les innombrables collisions de particules de haute énergie effectuée au sein de l’accélérateur ont généré 1% de matière de plus que d’antimatière, ce qui est largement supérieur à la prédiction du Modèle Standard, et surtout correspond beaucoup mieux à la réalité observée.

Ce résultat ouvre un nouveau champ exploratoire, que les équipes du LHC ne manqueront pas d’investir.

Source: http://www.space.com/scienceastronomy/matter-wins-over-antimatter-100518.html

Pour une petite intro sur le Modèle Standard sur ce blog: Big Bang ou pas Big Bang?

2 comments

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.