Karri Stokely, séropositive, ex-malade du Sida

Les vidéos ci-dessous filment l’intervention de Karri Stokely lors de la dernière conférence Rethinking AIDS fin 2009.

Cette femme, jeune maman de 29 ans, est déclarée séropositive en 1996 les docteurs lui donnent six mois à vivre. Vu son état, ses médecins pensent qu’elle est infectée depuis longtemps, sans depuis une prise de sang effectuée en 1988. Son mari, avec qui elle vit depuis sept ans, et ses deux enfants de 1 et 3 ans sont séronégatifs. ..

En avril 2007, dans un état de lamentable mais toujours vivante après onze années sous anti-viraux, elle découvre le mouvement dissident remettant en cause le lien entre le VIH et l’état Sida. Elle lit tout ce qu’elle trouve, et décide d’arrêter complètement les médicaments. Après une période terrible de trois mois comparable à un effet de manque pour un drogué, son corps reprend et aujourd’hui, près de trois ans plus tard, elle est en parfaite santé et milite contre l’intoxication massive menée par l’industrie du VIH.

Ce billet fait en quelque sorte suite à celui concernant Maria Papagiannidou, autre rescapée de l’industrie du VIH.

Pour l’équilibre du , voici l’opinion de la médecine officielle sur ce cas: http://layscience.net/node/642

A propos Vincent Verschoore

Animateur de Ze Rhubarbe Blog depuis 2008.

3 réponses

  1. Anonymous

    Cette femme est une libératrice! Le monde doit du respect à cette femme. mais le business de l’industrie du Sida ne va pas la laisser vivre.

    Dr. James
    Houston

  2. Fred

    Bonjour,
    Pourquoi ne pas avoir signalé qu’elle est morte en 2011 ? Et si c’était parce qu’elle avait arrêté son traitement ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.