Lobbying à l’Assemblée nationale, un an après

Pour Transparence International France, le bilan à un an des premières règles d’encadrement de l’activité des groupes d’intérêts adoptées par l’Assemblée Nationale est décevant. « Un an après son entrée en vigueur, le dispositif montre déjà ses limites. Le registre n’étant pas obligatoire, seulement 93 représentants d’intérêts ont fait l’effort de s’enregistrer. Plus largement, le nouveau […]