De l'eau de mer trouvée dans le fluide caloporteur d'un réacteur de la centrale de Hamaoka

De l’eau de mer a été découverte dans le fluide caloporteur d’un des réacteurs de la centrale de Hamaoka.

Les cinq réacteurs nucléaires de la centrale de Hamaoka, à Omaezaki, dans la préfecture de Shizuoka, ont été arrêtés samedi par crainte d’un possible séisme puissant dans cette zone.

Lors du processus de mise à l’arrêt, l’opérateur de la centrale, la Compagnie d’électricité du Chubu, a découvert des impuretés dans le fluide caloporteur du réacteur 5.

La compagnie rapporte qu’un tuyau raccordé à un condenseur était endommagé et que 400 tonnes d’eau de mer pourraient avoir été mélangées à l’eau de refroidissement qui circule dans le réacteur.

Selon elle, 400 tonnes ne représentent pas une menace sérieuse pour le réacteur et aucune substance radioactive n’a été détectée à l’extérieur du bâtiment.

Mais afin de prévenir la corrosion du réacteur par l’eau de mer, l’opérateur prendra des mesures pour éliminer le sel du fluide caloporteur.

Source: http://www3.nhk.or.jp/nhkworld/french/top/news05.html

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.