AMS opérationnel sur la station spatiale internationale.

Lancé par Endeavour lors de son dernier voyage le 16 mai dernier, le détecteur de rayons cosmiques AMS-02 est installé et fonctionne parfaitement:

Ses mesures devraient aider les scientifiques à comprendre la nature de la matière sombre et de la relation matière – antimatière. L’expérience devrait durer une dizaine d’années.

Publicités
No votes yet.
Please wait...

One comment

Laisser un commentaire