AMS opérationnel sur la station spatiale internationale.

Lancé par Endeavour lors de son dernier voyage le 16 mai dernier, le détecteur de rayons cosmiques AMS-02 est installé et fonctionne parfaitement:

Ses mesures devraient aider les scientifiques à comprendre la nature de la matière sombre et de la relation matière – antimatière. L’expérience devrait durer une dizaine d’années.

Publicités

Un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.