Vaccination anti-HPV: gare aux accidents!

Une étude parue récemment dans le British Medical Journal, « Premature ovarian failure 3 years after menarche in a 16-year-old girl following human papillomavirus vaccination » que je traduis par « Arrêt des ovaires 3 ans après les première règles d’une fille de 16 ans, suite à la vaccination anti-HPV », ajoute une pierre tragique à l’édifice de pratiques douteuses, pseudo-science et corruption qui soutient les vaccins anti-HPV Gardasil (produit par Merck)  et Cervarix (par GSK).

Cette fille est donc ménopausée à 16 ans. Le lien causal avec le vaccin Gardasil qui lui fut administré n’est pas établi de manière certaine vu que l’expérience n’est pas reproductible telle qu’elle, mais ce cas a retenu l’attention des chercheurs du fait que la cause habituellement retenue pour ce type d’accident est un problème immunitaire – or cette demoiselle ne présente, suite à un examen médical complet, aucun problème auto-immune et aucune raison pour cet arrêt de la fonction ovarienne n’a pu être identifié, autre que la vaccination HPV.

L’un des ingrédients du Gardasil, le Polysorbate 80, est suspecté depuis plusieurs années de causer des dommages au système reproductif féminin suite à des tests effectués sur des rats au début des années 90. On trouve néanmoins le Polysorbate 80 comme émulsifiant dans de nombreux produits alimentaires et cosmétiques… Aucune étude pré-clinique sur les possibles effets du Gardasil sur les ovaires (de femmes ou d’animaux) n’est disponible.

Ce billet fait suite à une série de billets sur les dessous troubles et les problèmes cliniques liés à la vaccination anti-HPV:

HPV et Prix Nobel, une simple controverse médico-financière?

Cancer : une pub interdite plombe le vaccin Gardasil

Vaccin Gardasil: “Judicial Watch” expose les effets secondaires signalés aux Etats-Unis

Gardasil, syndrôme de l’hypocrisie pharmaco-politique

Le site Gaïa Earth conduit également une série d’article sur ce sujet, et le site Pharmacritique est également très bien informé.

Refusez systématiquement la vaccination anti-HPV, pour laquelle aucun effet bénéfique réel n’est identifiable mais dont les effets négatifs sont de plus en plus avérés! Mais avant tout, renseignez-vous si vous avez des filles en âge d’être vaccinées (et donc soumises au matraquage médico-marketing de Big Pharma) ou bien sûr si vous êtes vous-même dans ce cas!

 

One thought on “Vaccination anti-HPV: gare aux accidents!

  1. Ping: Sur-vaccination: Le lobby pharma en marche avec Edouard Philippe.Ze Rhubarbe Blog

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s