La Syrie au secours de Trump.

Donald Trump n’a donc pas raté l’occasion de se refaire une santé politique. Après le désastre Obamacare et pour freiner sa chute sondagière, il a eu recours à la bonne vieille méthode consistant à casser de l’arabe. Peu importe que la Russie demande à l’ONU une investigation sur l’événement de mardi, tout comme cela avait […]