Chronique des Journées d’écriture de Cluny – 7

Dernière après-midi pour les journées d’écriture à Cluny, sous la pluie mais on ne va pas se plaindre, au départ la météo annonçait bien pire pour l’ensemble du week-end. Retour au théâtre pour écouter Capucine, au lycée de Cluny, nous lire ses poèmes. Vous pouvez la voir et l’entendre sur un FB Live sur ma page FB, comme d’habitude.

Ensuite Marie-France Clerc vient nous présenter son livre, CInq zinnias pour mon inconnu, l’histoire vraie de l’exode de ses grands-parents Ukrainiens vers la France en 1920, devant l’avancée des communistes. Une histoire qui pose la question de la relation des secondes et troisièmes générations d’immigrés avec leur culture d’origine. Autant la première génération tend à s’adapter le mieux possible à son pays d’accueil, c’est surtout la seconde génération qui, sous la pression de leurs parents, vit dans la quasi-ignorance de sa culture, de sa langue d’origine. Ce fut le cas de la mère de Marie-France. Mais la troisième génération, en mal d’identité, a presque toujours tendance à rechercher ses origines, sentant sur ses épaules le poids d’une histoire cachée. C’est la recherche et l’écriture de ce livre qui a libéré l’auteure, lui a permis de renouer avec sa vraie nature duale, une Française forgée dans une histoire ukrainienne. Sa présentation fut aussi captée sur un FB Live.

Dernier tour aux écuries de Saint-Hugues avant la fermeture, dernières photos avant le repli final. L’organisateur fera certainement son bilan d’ici peu, vue de ma fenêtre l’organisation des lectures et de l’animation générale du festival est à revoir mais l’ambiance était sympathique, il y eu du monde sans que ce soit la grande foule, certains exposants ont visiblement bien vendu, d’autres pas. Se pose aussi la question de la vocation du festival: salon de l’écriture, ou salon du livre? Veut-on d’abord développer la pratique de l’écriture, sous toutes ses formes, ou vendre du produit culturel?

Merci en tout cas aux organisateurs et à l’an prochain peut-être. Avec du wifi dans les écuries.

 

Liens vers les chroniques précédentes:

https://zerhubarbeblog.net/2017/09/17/chronique-des-journees-decriture-de-cluny-6/

https://zerhubarbeblog.net/2017/09/16/chroniques-des-journees-decriture-de-cluny-5/

https://zerhubarbeblog.net/2017/09/16/chronique-des-journees-decriture-de-cluny-4/

https://zerhubarbeblog.net/2017/09/15/chronique-des-journees-decriture-de-cluny-3/

https://zerhubarbeblog.net/2017/09/15/chronique-des-journees-decriture-de-cluny-2/

https://zerhubarbeblog.net/2017/09/14/chronique-des-journees-decriture-de-cluny-1/

One thought on “Chronique des Journées d’écriture de Cluny – 7

  1. Ping: Cinq Zinnias aux Journées des Écritures de Cluny – Marie-France Clerc et ses livres

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s