Le feu de Notre-Dame, un impensable symbole?

Il ne faut sûrement rien y voir de tel, mais la conjonction du terrible de la cathédrale de et du grand jour des propositions d’ suite au grand débat pourrait paraître comme un stupéfiant symbole. Après avoir vendu son âme au diable la verrait ainsi partir en fumée son plus important, et rentable, patrimoine religieux.

Après avoir sombré dans le clientélisme oligarchique décomplexé de Macron, perdu sa dignité dans le déchaînement de violence policière et judiciaire à l’encontre d’un mouvement populaire qui, chose rare, pouvait poser un réel risque au régime de Macron & Cie, la France devrait-elle y voir un quelconque signe?

Un signe qu’il serait temps, peut-être, de s’affranchir d’un régime si bien décrit par Juan Branco dans son essai Crépuscule (1) mais qui s’inscrit dans une logique de renversement des démocraties occidentales qui date du début de XXIème siècle et la soumission du principe de liberté au profit des intérêts privés de ceux et celles ayant réussi à s’acheter l’ensemble de ce qui constitue, constituait, la charpente démocratique de l’Occident.

La France, depuis bien avant Macron, s’est assise sur ses grands principes de liberté, d’égalité et de fraternité. La liberté disparaît d’année en année sous les coups de boutoirs des lois liberticides, des flics marchant à la prime, de la surveillance généralisée, d’une justice obéissante, d’une superstructure infiniment lourde de normes et de procédures anesthésiant toute velléité d’émancipation.

L’égalité n’est plus qu’un idéal vide de sens car jamais depuis le moyen âge les inégalités n’ont été aussi fortes, entraînant la société dans une spirale quasi féodale – même si la féodalité était plus réglementée que le néocapitalisme actuel – où 20% de la population jouira d’une excellente qualité de vie et 80% restera à la limite de la misère, sinon dans la misère.

Fraternité enfin, l’ennemi du pouvoir car un peuple fraternel, c’est-à-dire capable de dépasser ses petites différences au nom du bien commun, représente le seul danger réel pour tout régime prédateur et expert en désunion. C’est bien pourquoi l’Etat laisse se développer toutes les petites et grandes églises communautaristes, identitaires et victimaires mais tape si durement sur les quelques milliers de qui, eux, puisent leur force dans la redécouverte d’un sentiment fraternel.

La France fait la leçon à ses voisins, notamment aux Italiens, sur la question de l’accueil des migrants mais sa propre politique relève d’une hypocrisie d’Etat digne de la profession de foi d’un énarque lors d’un gala des restos du coeur. La France vend des armes à n’importe qui, et notamment aux pires des terroristes que sont les Saoudiens, et néanmoins ose faire semblant de s’étonner que ses armes se retrouvent à massacrer des civils au Yémen. 

Ce soir Note-Dame brûle à Paris et toute cette bonne société, ces lobbyistes, ces mafieux, ces flics, ces hypocrites, ces bénéficiaires du dépeçage patrimonial pleurent des larmes de crocodile (à cause des grandes dents), se lamentent de cette immense perte pour la France mais, cocorico, on trouvera les coupables et on fera une grande cagnotte pour que le public participe à la reconstruction du lieu. Et surtout on parlera moins des violences policières, du RIC et de l’ISF.

Je ne sais pas s’il faut être croyant pour donner une quelconque validité à l’histoire des sept plaies d’Egypte, j’ignore s’il peut exister des signes surnaturels dans un monde que l’on nous dit ne relever que de lois sans sujets et de matière sans objet. Je ne pense pas que la religion symbolisée par Notre-Dame, et les religions dogmatiques en général, aient jamais apporté quoi que ce soit de positif à l’histoire du monde mais, sans preuve définitive de l’inexistence de quelque chose susceptible de nous dépasser (2), je ne rejetterais pas a priori toute suggestion que cet incendie, au timing si extraordinaire, puisse être un signe fait à la France qu’il est temps d’arrêter les conneries.

Liens et sources:

(1)

(2)

A propos Vincent Verschoore

Animateur de Ze Rhubarbe Blog depuis 2008.

6 réponses

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.