Salon du livre libertaire, Cluny 2019.

Comme chaque année ou presque, une visite au salon du livre libertaire de s’impose pour ce dimanche 29 septembre. D’autant que le même jour, à quelques centaines de mètres de là, se déroule la fête altermondialiste Alternatiba 71, qui plus est sous un soleil radieux.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Thème de la journée: les dangers du numérique. Un sujet que traite ce blog sous l’angle de la manipulation (1) et qui va devenir un sujet central de nos vies vue l’extension massive des capacités de collecte, d’analyse, de prédiction et de contrainte des et des Etats, démocratiques ou non.

Les tables regorgent d’ouvrages, de tracts, de journaux qui décrivent notre monde sous l’angle de la servitude volontaire ou non, de la violence d’Etat, des ravages de la prédation néocapitaliste. Qui offrent des pistes de réflexion et d’actions de résistance de l’échelle locale à l’échelle mondiale.

L’humour plus ou moins grinçant fait partie des armes disponibles et l’auteur Hughes Lethierry présentait quelques munitions de son crû telle Les Confessions de Saint Collomb

Les Gilets Jaunes étaient bien entendus présents, mettant ici l’accent sur la nécessité de contrer le projet de vente d’ADP par la mafia macroniste.

La question reste posée: comment passer de la contestation à la proposition constructive recevable par une suffisamment large partie de la population. Plutôt que la recherche de l’avantage politique immédiat, le constat de corruption et de recours excessif à la violence par l’exécutif actuel (et probablement par le prochain) devrait permettre le retour d’une éducation populaire de combat, sinon de survie.

Liens et sources:

(1) https://zerhubarbeblog.net/2018/04/12/de-facebook-au-brexit-la-course-au-profil/

A propos Vincent Verschoore

Animateur de Ze Rhubarbe Blog depuis 2008.

3 réponses

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.