Photo: De l’Aber Wrach’ à la pointe Saint-Mathieu.

Morceaux choisis d’une balade hivernale le long des côtes Nord du Finistère.

Aber Wrach’, Aber Benoit, Lampaul-Ploudalmézeau.

Arrivant par le Nord, le panorama est dominé par le phare de l’île Vierge marquant l’entrée de l’Aber Wrach’, havre de paix protégé des vents dominants. Le petit phare de l’île Wrach’ fait écho à celui de la Vierge. Un peu plus loin c’est l’Aber Benoît qui nous tend les bras. Caméan, en face de Saint-Pabu, un vieux bateau en bois est échoué à côté d’une huîtrière. Quelques kilomètres plus loin encore, les grandes plages proches de Lampaul-Ploudalmézeau retrouvent un accès direct aux vagues venues du grand large.

.

Portsall, qui un temps porta bien son nom du fait de la marée noire de l’Amoco Cadiz. Tel un trophée de guerre, symbole de la victoire finale des habitants et de la nature sur le pétrole et les intérêts financiers, ce qu’il reste de l’ancre du navire maudit trône sur la digue Nord du port. Un peu plus loin les Roches noires servent d’avant-plan à l’île d’Ouessant et son remarquable phare du Stiff.

Le Conquet.

Un port de pêche qui ne cède rien à la , pourtant judicieusement placé à l’entrée Sud du chenal du Four face à l’île de Béniguet. En fin de journée les bateaux rentrent et déchargent leurs précieuses cargaisons. Le gros part vers les mareyeurs mais quelques caisses sont vendues sur place à des clients connaisseurs qui attendent leur tour dans le froid tombant. Je n’avais plus vu d’aussi gros tourteaux depuis longtemps. Ça discute autour des caisses de lottes et de raies, et l’on finit emmené par un pompier dans un café où tout le monde suit avec intensité un match de foot: un gars du Conquet est gardien de but pour l’équipe de Brest qui joue ce soir.

Pointe Saint-Mathieu.

Au Sud du Conquet, la pointe Saint-Mathieu domine la mer d’Iroise et l’entrée du Four d’un côté, le goulet de Brest de l’autre. L’abbaye de Saint-Mathieu, abandonnée de longue date mais tenant encore debout malgré l’interminable train de tempêtes qui battent ce rivage, forme un ensemble architectural assez bizarre, coincée ainsi entre le phare et la tour de contrôle du trafic maritime.

Ce billet bretonnant fait suite à ceux-ci::

A propos Vincent Verschoore

Animateur de Ze Rhubarbe Blog depuis 2008.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.