Covid-19, la politique de la peur à l’épreuve du réel.

Le bulldozer liberticide, après avoir frappé le monde dans le sillage du Covid-19, cherche son deuxième souffle face à un commencement de révolte, de questions non covidement correctes et de calculs coûts-bénéfices (1) qu’il aurait fallu faire avant de décider de mesures irresponsables.

Pour la France ce début d’émission d’un récent 24h Pujadas sur LCI, une émission grand public dite sérieuse, donne le ton:

Le contre-choc meurtrier des politiques de confinement.

Élément crucial, le taux de mortalité est aujourd’hui estimé autour de 0,5%, ce qui rejoint des analyses antérieures présentées, entre autres, dans l’article « A la recherche du taux perdu » du 4 avril . Ces évaluations raisonnables étaient déjà connues de tous fin mars, alors pourquoi aura-t-il fallu attendre la mi-mai pour remettre publiquement en cause les hypothèses catastrophistes, hypothèses ayant mené aux immenses dommages collatéraux auxquels il nous faut désormais faire face? Une enquête le dira peut-être un jour.

Partout où les réactions à l’épidémie furent les plus dures, ou le restent encore, des voix s’élèvent et appellent la population à sortir de la sidération provoquée par ces attaques sans sommation sur leurs libertés et leur sanité.

Au Royaume-Uni le Telegraph, par exemple, semble prendre la mesure du coût sanitaire réel des mesures de confinement:

La tragédie est que nous avons gonflé le coronavirus à un tel degré qu’il nous empêche de voir une autre épidémie, celle de la surmortalité non-Covid.

The tragedy is we have blown coronavirus out of proportion to such a degree that it is obscuring our view of another epidemic – surging non-Covid excess deaths.

https://www.telegraph.co.uk/politics/2020/05/14/official-covid-story-biased-selective-point-deceit/?fbclid=IwAR0FVqStyR3_UsNqXqhHetQjksuYQ9R8LAMbiQmPsiRk5_XHJefbgvwRvl8

Même son de cloche dans le journal EconomieMatin:

Le confinement policier français a aussi entraîné des multiples dégâts sur la santé des français, sur la société, sur la vie démocratique et des dommages considérables sur l’économie.

Du point de vue médical, le « plan blanc » a entraîné l’arrêt des traitements et/ou suivis des maladies chroniques (hypertension, diabète, cancers), source de pertes de chances de survie dont le bilan chiffré sera lourd. Il a également bloqué le diagnostic de nouvelles pathologies infectieuses, cancéreuses etc. qui se sont révélés pendant le confinement total et sont restées évolutives en l’absence de diagnostic et donc de traitement. Cet épisode aura clairement démontré les limites de la télémédecine que nous gouvernants veulent imposer depuis longtemps. Le Mythe du tout informatique.

http://www.economiematin.fr/news-epidemie-coronavirus-confinement-mesure-succes-resultats-delepine?fbclid=IwAR1wlcjeybXJ_SVxgX16L-F4DoaWnjfFjagOzh1fW8jKvTl8etATanejfw8

Une nécessaire remise en cause du modèle catastrophiste.

De l’avis quasi-général aujourd’hui, les dégâts sanitaires collatéraux des mesures confinatoires vont dépasser, et très largement, le bilan funèbre directement lié au Covid-19. Ce même si les régimes ostentatoires tentent de nous faire croire, tel Edouard Philippe le 28 avril (2), que ces mesures ont sauvé énormément de vies: c’est au mieux non démontré, et en réalité plus que probablement faux.

Deux arguments majeurs soutiennent ce point de vue; d’une part le fait que les pays ayant eu une approche plus intelligente souffrent moins sanitairement, socialement et économiquement parlant: Allemagne, Suède notamment. D’autre part du fait de la remise en cause des hypothèses et modèles les plus catastrophistes, mais néanmoins retenus par les régimes les moins efficaces, et ceci est brillamment illustré par la faillite du fameux modèle de l’Imperial College et son très faisandé Neil Ferguson (3).

Plusieurs experts indépendants ont récemment obtenu un accès à des éléments de code du modèle de Ferguson. Modèle qui, faut-il le rappeler, prédisait un minimum de 250 000 morts du Covid-19 si la population britannique n’était pas confinée, et qui fut à l’origine du volte-face du gouvernement britannique dont la politique originelle était celle suivie par les Pays-Bas: distanciation sociale et fermeture minimale de la société et de l’économie, en vue d’obtenir une immunité de groupe le plus rapidement possible.

Modèle catastrophiste qui conforta bien sûr le régime français dans sa logique punitive et suicidaire, mais modèle aujourd’hui reconnu comme juste bon pour la poubelle du fait de ses nombreuses erreurs, bugs et résultats aléatoires. Un de ces experts conclut ainsi:

Tous les articles basés sur ce code doivent être immédiatement rétractés. Les efforts de modélisation de Imperial doivent être recommencés avec une nouvelle équipe dirigée par quelqu’un d’autre que le professeur Ferguson, et ceci avec un objectif de résultats reproductibles et de publication du code dès le premier jour.

All papers based on this code should be retracted immediately. Imperial’s modelling efforts should be reset with a new team that isn’t under Professor Ferguson, and which has a commitment to replicable results with published code from day one. 

https://lockdownsceptics.org/code-review-of-fergusons-model/

Il devient tout aussi évident que les pays qui ont pris le temps d’écouter de vrais experts en épidémiologie, plutôt que le lobby pharmaceutique genre « conseil scientifique » de Macron (4), se sont évité des dégâts inutiles. Il est également évident que les gouvernements qui ont respecté le principe démocratique et refusé les sirènes de la répression policière et de l’opportunisme liberticide s’en sortent bien mieux, politiquement parlant, que les technocrates ineptes et psychopathes au pouvoir ici (5).

La position réaliste aujourd’hui.

Il est encore trop tôt pour avoir une image complète de la mortalité directement liée au Covid-19, pays par pays. On peut néanmoins commencer à s’en faire une idée via les statistiques nationales actuelles:

Aucune description de photo disponible.
Aucune description de photo disponible.

Les différences ont plusieurs causes: l’épidémie n’en est pas au même stade partout bien sûr, mais une autre cause est le critère de comptabilisation: certains pays ne comptabilisent pas les décès non testés mais, peut-être, dus au Covid. D’autres comptabilisent « Covid » tous les décès suspects, testés ou non. Il faudra encore un certain temps et un travail d’uniformisation statistique pour obtenir un comparatif précis.

On sait aussi que la cause première des décès, et de très loin, est l’âge avancé, suivi des comorbidités dont, surtout, le diabète, lui-même un symptôme d’alimentation déficiente.

On sait aussi, au moins depuis le rapport 46 de l’OMS du 6 mars, qu’une différence fondamentale entre la grippe classique et le Covid-19 est que les enfants sont très peu propagateurs du second. Les écoles peuvent ouvrir sans problème. Toute la réglementation absurde mise en place pour gérer ces enfants, considérés comme des pestiférés, est une politique honteuse relevant de la psychopathie que je dénonce, comme tant d’autres, dans cet article « Covid-19, l’étendard de la psychopathie En Marche » (7).

Cette politique n’est basée sur rien d’autre que la peur des adultes face à leur propre mortalité parfois mais, surtout, face à la hiérarchie administrative, face à la technocratie que la panique générale a abandonnée à ses pires fantasmes:

Enfin libérée de tout lien avec la réalité, libre de toute contrainte matérielle elle a dévalisé les sex-shops de l’absurde. Affublée de sa guêpière siglée SS (Sécurité Sanitaire) et de son masque FFP50 en latex, armée de son fouet au manche tatoué « ENA Forever » elle frappe, éructe, jouit sans relâche de ses esclaves, de tous ces gens soumis à son autorité, de toute cette population confinée dans l’attente du supplice, écartelée entre le désir de la cravache et la peur du Covid.

https://zerhubarbeblog.net/2020/05/04/covid-19-et-la-lutte-entre-realisme-et-technocratie/

Désireuse de maintenir la population dans un état d’anxiété maximal, état légitimant ainsi toutes mesures autant ineptes que liberticides actuelles ou à venir, ce monstre s’est entre autres emparé de la question des masques, véritable enjeu symbolique: nous vous sauvons car nous vous fournissons des masques. Que les gens mettent alors sans raison valable ou n’importe comment, jettent n’importe où, voire utilisent comme mesure de leur propre civisme ou de l’incivisme des autres.

Les vrais comme faux scientifiques qui « conseillent » le régime, après avoir essayé de dire la vérité sur les masques (ce n’est efficace que sous certaines conditions, et tous les masques n’ont pas les mêmes caractéristiques), ont laissé tomber l’affaire. Le conseil sanitaire de base, celui consistant à ne pas sortir de chez soi dès le moindre symptôme pouvant être associé au Covid – chose tout à fait possible, en France, pour une majorité de travailleurs qui bénéficient du chômage partiel ou des aides du gouvernement – a volé en éclats: le masque protège du Covid-19, amen. Pas vraiment en fait (8), même si des tests totalement irréalistes faits sur des hamsters cherchent à vous faire croire le contraire (9).

Même le Dr Fauci, immunologue et patron Covid-19 de la maison Trump, n’y croit pas:

Le réalisme pour demain.

Nous faisons face à un potentiel dramatique sanitaire, social et économique sans aucune mesure avec les effets sanitaires directs du Covid-19, et plus les pays ont pris des mesures restrictives plus ce potentiel est important.

Selon Olivier De Schutter, rapporteur spécial des Nations unies pour l’extrême pauvreté et les droits de l’homme, et coprésident du Panel international d’experts sur les systèmes alimentaires durables: A l’échelle mondiale l’arrêt des productions agricoles (faute de main d’oeuvre), dont dépendent la survie de millions de travailleurs pauvres, a fait passer le nombre de gens faisant face à la famine de 150 millions à 250 millions. Il le disait dimanche sur France Inter:

https://www.franceinter.fr/emissions/l-invite-du-week-end/l-invite-du-week-end-17-mai-2020

Comme indiqué en début d’article, les dégâts collatéraux sanitaires directs du fait du report massif des soins risquent d’être du même ordre que la mortalité directe Covid- 19 (actuellement de l’ordre de 320 000 décès à l’échelle mondiale).

Les dommages psychiques et psychologiques associés au stress, à la dépression ou la paupérisation, qui se terminent en chômage longue durée, en cancers voire en suicides, restent imprécis mais la crise (infiniment moins forte) de 2008 avait impacté la santé d’un demi-million de personnes.

Je ne ferai que mentionner ici, à nouveau, l’explosion des inégalités en matière d’éducation du fait de la « continuité pédagogique » de pacotille, les violences intra-familiales au nom du confinement dont il est trop tôt pour mesurer l’ampleur psychique et sociale, la misère des aînés mourant seuls et le chagrin des familles voyant leurs parents enterrés comme des chiens sous l’œil borné de la racaille verbalisatrice (10).

Je ne parlerai pas ici des dommages économiques dont le chiffrement est particulièrement effrayant mais dont la réalité se traduira, en fait, par leurs effets sur les gens et sur leurs conditions de vie. Cela dit une chose est sûre: ceux et celles responsables de cette catastrophe n’en subiront pas les conséquences, leurs statuts et privilèges les en protégeant admirablement.

Où va le Covid-19?

Une inconnue de taille reste la progression du Covid-19. Va-t-il disparaître de lui-même comme le SARS et le MERS, autres Coronavirus plus fatals mais moins contaminants que le Covid? Va-t-il muter en une forme saisonnière à l’image de la grippe et des rhumes, plus mortelle que la grippe pour une partie précise de la population mais asymptomatique chez les jeunes? Peut-on acquérir une immunité suite à contamination, et pour combien de temps?

Le Dr Anders Tegnell, épidémiologiste et chef d’orchestre de la stratégie suédoise face au Covid-19, estime que ce virus a peu de chances de disparaître de lui-même et qu’une forme d’immunité collective est la seule solution réaliste. Les pays ayant pratiqué le confinement ont actuellement peu d’immunité (6% en Belgique, un peu moins en France sans doute, 1% au Danemark) alors qu’en Suède ils en seraient à 24%.

Un autre épidémiologiste suédois, Johan Giesecke, estime pour sa part que le virus va continuer à se propager, que vouloir l’arrêter est futile et que la mission des services de santé est avant tout de soigner correctement les gens qui en sont atteints (11). Ce qui rejoint en partie la position d’un autre épidémiologiste reconnu en dehors du clergé anxiogène français, un certain Didier Raoult:

La réponse systématique aux accusations d’irresponsabilité, d’incompétence voire d’opportunisme anti-démocratique que beaucoup de gens se permettent désormais est: les dirigeants ne savaient pas, ils ont fait au mieux avec les moyens du bord et leur responsabilité ne peut donc être engagée.

Argument recevable dans le cadre d’un minuscule Etat sans grands moyens, sans services de renseignement, sans infrastructure scientifique solide, bien sûr. Pas dans le cas de la France, qui dispose de tous les moyens nécessaires à un diagnostique et une évaluation rationnelle de la situation.

Le régime savait qu’un problème sérieux se profilait dès la mi-janvier. Agnès Buzyn n’aurait rien dit, ce qui peut se comprendre vu que son seul rôle était de faire avancer les affaires des labos via son mari et directeur de l’INSERM Yves Lévy, mais la France a des yeux et des oreilles en Chine, elle y a même construit un laboratoire P4 – à Wuhan, ca tombe bien – donc elle n’est pas à poil. Pourtant ce fut la cata, et de cette cata il faudra bien tirer des conséquences.

Ce bon vieux François Bayrou, associé à la Macronie mais pas un imbécile pour autant, ne disait pas autre chose l’autre jour à la radio:

Il souhaite plus largement que des choses changent dans l’organisation politique du pays. « Il faut que le président de la République présente aux Français un nouveau modèle d’organisation de la société française, et des pouvoirs dans la société française. Il faut qu’il le dise de la manière la plus simple et la plus explicite possible. Il faut retrouver la confiance en laissant les gens agir. »

https://www.franceinter.fr/emissions/questions-politiques/questions-politiques-17-mai-2020

Cette crise va peut-être accoucher d’un mouvement social et politique anti-jacobin, une renaissance des régions. Face au désastre d’une administration centrale globalement inepte, corrompue et dictatoriale qui impose à un village du fin fond du Cantal les mêmes mesures qu’à Paris, qui ne voit rien venir et ne raisonne qu’en termes de cases à cocher et d’opportunités de verbalisation, vérolée par de multiples intérêts particuliers et dirigée par des mafieux, des gens n’en peuvent plus et ils le disent. L’été sera chaud ou ne sera pas.

Liens et sources:

(1) https://zerhubarbeblog.net/2020/03/29/le-rapport-cout-benefice-catastrophique-du-confinement/

(2) https://zerhubarbeblog.net/2020/04/28/deconfinement-les-grosses-ficelles-dedouard-philippe/

(3) https://www.telegraph.co.uk/news/2020/05/10/chilling-truth-decision-impose-lockdown-based-crude-mathematical/

(4) https://www.marianne.net/societe/118000-euros-de-msd-116000-euros-de-roche-faut-il-s-inquieter-des-liens-entre-labos-et

(5) https://zerhubarbeblog.net/2020/05/14/covid-19-letendard-des-psychopathes-en-marche/

(6) https://zerhubarbeblog.net/2020/04/04/covid-19-a-la-recherche-du-taux-perdu/

(7) https://zerhubarbeblog.net/2020/05/14/covid-19-letendard-des-psychopathes-en-marche/

(8) https://www.pourquoidocteur.fr/Articles/Question-d-actu/32137-Covid-19-masques-valent

(9) https://www.lci.fr/sante/coronavius-l-efficacite-des-masques-face-au-covid-19-prouvee-par-des-tests-menes-sur-des-hamsters-a-hong-kong-2154067.html

(10) https://www.lemonde.fr/idees/article/2020/05/19/coronavirus-l-interdiction-de-visite-dans-les-ehpad-a-ete-une-mesure-inutile-et-cruelle_6040143_3232.html?fbclid=IwAR3js2PCsr2h9xRW1Ls-ZL4ebCR3kynf2Yag9lAOErwC6h8yEl3ZszqyP4k

(11) https://up-magazine.info/le-vivant/sciences/54954-la-pandemie-invisible/?utm_source=webpushr&utm_medium=push&utm_campaign=La%20pand%C3%A9mie%20invisible-224710

A propos Vincent Verschoore

Animateur de Ze Rhubarbe Blog depuis 2008.

23 réponses

  1. evemarie

    ON EST HEUREUX DU CONFINEMENT.. petit problème, les gens sont heureux ,très heureux de se confinement , le ralentissement de la vie, est bénéfique, vous ne parlez que des violences familiale, c’est pareil que d »hab, mais SURTOUT les gens ont pu se parler, et j’ai subit 12 ans d’inceste et 17 ans de violence, ne m’accusez pas d’angélisme.. je suis psy en independante, pas une nombriliste de psychanalyste protégé par papa état, moi ma clientelle se fait pas dans les CMP en étant payer par l’etat, mais au salon ZEn a 1500 euro les 5 jours.; ok les fonctionnaires .. les bobos dont vous faites partis, ne voient pas comme les technos, les non fonctionnaires, sommes heureux, on a pas de fric, maison a eu nos momes sans les jugements des profs tout les jours, ras le bol des évaluations hypocrite, on a pu se voir des jours entier pendant 2 mois, on choisi nos compagnon.ne.s et on aime les voir.. le confinement n’a pas aggravé la violence au contraire, les familles on enfin eu le temps de se rendre compte, et de prévenir la police de la violence d’un proche, les enfants ont eu le temps de parler a leur potes et leur potes de prévenir la police, de source policière, je blablate pas en l’air .. ca c »est vrai , ca a relenti la violence en faite, difficile de violer sa fille, son fils, son neveux, sa niece, (80% des violes sont en famille ou amis) devant tous ?? et je sais que mon père venais me violenter la nuit , plus compliqué quand le lendemain y’a pas école, qu’on est face a face .. mais les journaleux , les bobos, qui n’aiment qu’être vu, vous ne comprenez pas ca .. notre choix, d’avoir des enfants et un.e compagnon.ne , nous on ne se subit pas comme les csp+; qui ne divorce pas mais se trompent, et se taisent.

  2. evemarie

    ‘Que les gens mettent alors sans raison valable ou n’importe comment, jettent n’importe où, voire utilisent comme mesure de leur propre civisme ou de l’incivisme des autres. et ca c’est le; mepris bobo, macroniste, non les gens ca n’exiosteb pas, qui fait ca ?? qui ? personne , mais qq masque au sool , et les gens .. stop a votre mepris pour vous sezntir superierir, ca suffit, ca donne Chirac, Sarko, Hollande Macron et mm miterrand tous des gosses, a se venter et a etre incompetant en economie, tous literraire, et ras le bol de vos egaux les literraires. la encore peu jete au soo et les erreurs ca arive a parsi on est 2 millions, alors normale.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.