Re-reconfinement, un risque de feu aux poudres?

Depuis ce week-end, les manifestants anti-confinement commencent à donner de plus en plus de la voix dans plusieurs pays d’Europe. Des heurts avec la police et des pillages ont éclaté dimanche aux Pays-Bas mais aussi au Danemark en marge de manifestations anti-restrictions.

Aux Pays-Bas, pays réputé libéral et discipliné ayant jusqu’ici privilégié une approche responsable de la lutte covidienne, c’est-à-dire avec des mesures proportionnelles sans fermetures abusives, sans confinement, sans masque obligatoire en extérieur, la décision d’imposer un couvre-feu de 21h à 4h30 a engendré des émeutes.

« Je pense que si on va sur ce chemin, nous nous dirigeons vers une guerre civile », a déclaré dimanche le maire d’Eindhoven aux Pays-Bas, John Jorritsma, devant les caméras de télévision, qualifiant les personnes présentes au rassemblement de « lie de la société » et suggérant la nécessité d’une intervention de l’armée (1).

Si ces émeutes sont simplement le fait de quelques centaines ou milliers de militants anti-confinement, non représentatifs de la population générale, parler de risque de « guerre civile » nous ramène à la même exagération anxiogène que la « guerre » de Macron contre le virus, une terminologie visant en fait à justifier l’offensive des élites contre la population (2).

L’usage désormais traditionnel de la création d’un ennemi (le virus, le terrorisme, les émeutiers anti-confinement) sert d’épouvantail et « justifie » des mesures de contrôle et de répression a visée nettement plus politique que sanitaire (3).

Une possible révolte?

Que des Néerlandais ou des Danois, sans parler des Allemands, tous ces peuples considérés « disciplinés », manifestent contre des mesures généralement moins abusives que celles imposées en France, pays décrit par les fétichistes de la cravache comme « indiscipliné » (4) voir constitué de « 66 millions de procureurs » (5), pose question face à la menace d’un troisième confinement qui semble prendre forme dans les esprits malades de la Macronie: il y aura-t-il un mouvement de révolte qui pourrait faire trembler le régime malgré ses puissantes milices armées, ses médias et sa légion de blouses blanches nous menaçant toutes et tous du châtiment suprême si nous ne nous soumettons pas à la volonté du Chef?

Je n’ai évidemment pas de réponse à une telle question, même si l’histoire récente laisse penser que la tolérance de la population française à l’humiliation n’a guère de limites – et que ceci mériterait d’ailleurs d’amples études sociologiques qui dépassent largement de mes compétences.

L’effet de recul.

Reste que plus on avance dans le temps, plus on a de recul sur les effets réels et concrets de toutes ces mesures et, donc, plus on mesure l’étendue du désastre (6), plus le risque (ou l’opportunité) d’un refus de ces populations qui paient le plus lourd tribu à la dictature sanitaire devient plausible. D’ores et déjà la scène culturelle, ainsi qu’un mouvement des restaurateurs, planifient une désobéissance civile plutôt que de crever la gueule ouverte sous le regard goguenard de la technocratie. La jeunesse n’en peut plus non plus, la pauvreté et la souffrance psychique y atteignant des sommets indignes d’un pays dit développé. C’est quand les gens n’ont plus rien à perdre qu’ils deviennent dangereux pour le régime qui les opprime.

La Macronie le sait sans doute, d’où sa stratégie « d’observation » qui aimerait bien se cacher derrière « les effets » évidemment inexistants du couvre-feu actuel et l’avis du Conseil scientifique, tandis que ce même Conseil scientifique insiste sur le fait que c’est au politique de prendre la décision. Les deux savent que reconfiner serait contre-productif pour le pays et sa population, mais ne pas le faire reviendrait à reconnaître cet état de fait, et donc à délégitimer les confinements et couvre-feux antérieurs. Impossible, bien sûr. Sauf, peut-être, si le risque d’explosion sociale devenait palpable.

Les cas britanniques et israéliens.

Les éléments qui pourraient pousser une partie de la population à une désobéissance massive, voire à une révolte, ne manquent pas. L’exemple britannique d’abord, où le pays entier est soumis au confinement strict doublé d’une offensive vaccinale massive:

Alors que la Grande-Bretagne achève sa troisième semaine de confinement très strict, et que les écoles sont fermées depuis plus de cinq semaines, les chiffres de la mortalité ne cessent d’augmenter. Mercredi 20 Janvier, un nouveau record journalier de 1 820 décès était atteint. Au total, 93 290 Britanniques sont officiellement morts de la Covid depuis le début de la pandémie.  

https://www.lexpress.fr/actualite/monde/europe/covid-19-face-au--le-confinement-au-royaume-uni-semble-moins-efficace-qu-au-printemps_2143190.html

Situation similaire en Israël, sous confinement depuis le 5 janvier et dont la population est également le sujet d’un vaste programme de vaccination (7). Pour ces deux pays « bénéficiant » du double coup d’un confinement long et d’un programme vaccinal massif, le nombre de cas commence désormais à diminuer mais la avec ces mesures n’est en aucun cas établie: c’est sans doute la dynamique naturelle de l’épidémie qui s’exprime ici, tout comme c’est elle qui s’exprimait à la fin du second confinement français, et nullement, ou seulement à la marge, un quelconque effet dudit confinement:

Le cas suédois.

A l’opposé de ces exemples, la qui, malgré les cris de victoire des psychopathes qui voyaient enfin ce pays faire son mea culpa et rejoindre le camp confinatoire et répressif, n’a guère changé de ligne face à la deuxième épidémie (ou deuxième vague): pas de confinement, pas de masque obligatoire hors heures de pointe dans les transports publics. Il est vivement conseillé de maintenir la distanciation physique, bien sûr, et de travailler de chez soi le plus possible mais la plupart des magasins restent ouverts, ainsi que les bars et restaurants s’ils limitent les groupes à quatre personnes et respectent également les mesures barrière. Certains cinémas restent ouverts, tout comme les écoles primaires. Le secondaire, post-bac et l’université sont en mode mixte, en distanciel le plus possible (8).

A l’heure actuelle, le taux de mortalité du est de 134 par 100 000 habitants. La France et la Suède font mieux, ex aequo à 105 décès par 100 000 habitants (9) malgré des stratégies très différentes: confinements, répression outrancière (3 millions de PV…) et mesures arbitraires fortement délétères menant à une sérieuse crise sociale et économique pour la France, gestion proportionnée et respectueuse des droits fondamentaux pour la Suède.

Pour un résultat équivalent, il semble évident qu’une population un peu informée choisirait l’approche suédoise plutôt que la française, et refuserait la poursuite d’une destruction inutile de sa société et de son économie. Donc n’informons pas et, surtout, soufflons au maximum sur les braises de la peur! Et juste pour enfoncer le clou, l’Espagne – pourtant fermement dans le camp confinatoire, et avec 114 décès par 100 000 habitants – laisse ouvert ses bars et restaurants (10).

L’épouvantable variant.

Les variants sont le nouvel épouvantail. Après avoir dit que le variant anglais serait plus transmissible que l’ordinaire, on entend maintenant qu’il « pourrait » être 30% plus mortel. Utile conditionnel, qui ne dit rien mais qui distille son petit poison anxiogène (11). Qui donne, aussi, liberté à l’inénarrable Véran de déclarer que les masques « maison » en tissu ne sont plus appropriés et qu’il faut passer aux masques commerciaux, alors même que l’OMS dit au même moment que ces masques « maison » sont tout à fait appropriés pour les gens en bonne santé (12). Que touche Olivier Véran sur la vente de masques commerciaux?

Fermez la!

Sans parler de l’Académie de médecine qui, à l’image de Papy et Mamy destinés à manger seuls leur bout de bûche de Noël à la cuisine, demande à ce que l’on ne se parle plus dans le métro. Ce qui lui a valu une volée de bois vert de la part de Jean-Paul Pelras (extrait):

Mais qui sont ces gens à qui le pouvoir et les médias confèrent autant d’importance ? Qui sont ces gens qui nous suggèrent le lundi ce que le gouvernement, retranché derrière l’expertise des sachants, finit par imposer le mardi ? Par quel acharnement sont-ils animés à vouloir soumettre tout un peuple dans des proportions qui, inévitablement, nous conduisent à douter ? Vouloir interdire la parole à toute une société déjà suffisamment bâillonnée relève de cette provocation qui tend à jauger notre capacité d’indignation.

Alors, dans cet excès de colère qui sourd de la raison, j’ai, à titre personnel et probablement au nom de millions d’individus envie de vous dire « Fermez là » Oui, fermez là une bonne fois pour toutes et gardez pour vous vos atermoiements, vos expériences sociétales, vos opinions hégémoniques.

http://www.lagri.fr/fermez-la-par-jean-paul-pelras?fbclid=IwAR3YjdXU1Eu-3saHPUO6n73Iez1X_LBEyyGajL-kmo06Vqjvduak-XAZr20

La Macronie, sa technocratie et ses « conseils » veulent reconfiner car il est dans leur arrogante nature d’humilier, de réprimer et de détruire (13), mais ils se heurtent à un risque de révolte, et peut-être également à un mouvement interne d’opposition: peut-être certains ministres se rendent-ils compte de la catastrophe (14), peut-être que quelqu’un a demandé aux très chers consultants McKinsey (15) de faire quelque chose d’utile en échange de notre argent, une analyse coûts-bénéfices des confinements, et que le rapport est tellement terrible qu’il en empêcherait certains de dormir?

Allez savoir.

Liens et sources:

(1) https://www.ouest-france.fr/sante/virus/coronavirus/pays-bas-danemark-espagne-en-europe-les-anti-confinements-commencent-a-donner-de-la-voix-7129339?fbclid=IwAR3_wGk6zopcVnwMa0Il4sQXRwE2jxgWqsOInFt91FtyVr5eaDhZtfJB2BI

(2) https://zerhubarbeblog.net/2020/11/19/covid-19-et-pathologie-du-complot/

(3) https://zerhubarbeblog.net/2020/12/23/la-secession-des-elites-a-lheure-covidienne/

(4) https://zerhubarbeblog.net/2020/04/26/covid-19-repression-et-le-mythe-de-lindiscipline-francaise/

(5) https://www.franceculture.fr/emissions/lesprit-public/66-millions-de-procureurs-quel-esprit-francais

(6) https://zerhubarbeblog.net/2020/12/28/desastre-des-politiques-de-confinement/

(7) https://en.wikipedia.org/wiki/COVID-19_pandemic_in_Israel

(8) https://www.thelocal.se/20210122/list-whats-open-and-whats-closed-in-sweden-during-the-pandemic

(9) https://www.statista.com/statistics/1111779/coronavirus-death-rate-europe-by-country/

(10) https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/le-choix-franceinfo/on-vit-notre-vie-d-avant-les-francais-se-ruent-vers-madrid-ou-malgre-le-covid-19-quasiment-tout-reste-ouvert_4252833.html?utm_medium=Social&utm_source=Facebook&Echobox=1611558699&fbclid=IwAR1VcdGHE3UbbaDZrTzt6pq3GMoivUEaXfRNrdBG-8dSR0YV3NN67EtwXFs#xtor=CS1-746

(11) https://www.courrierinternational.com/article/coronavirus-le-variant-anglais-pourrait-etre-30-plus-mortel

(12) https://www.leparisien.fr/societe/bannir-les-masques-faits-maison-une-fausse-bonne-idee-selon-l-oms-et-l-academie-de-medecine-23-01-2021-8420786.php?fbclid=IwAR2By3esVoHIgXBA5MmtLxT3cgfU_h3gQGehzerME44rClTZKLocqcyLt1U

(13) https://zerhubarbeblog.net/2020/11/27/humilier-surveiller-punir/

(14) https://www.lefigaro.fr/flash-eco/le-quoi-qu-il-en-coute-doit-s-arreter-en-2021-estime-olivier-dussopt-20210120

(15) https://www.lepoint.fr/sante/vaccination-anti-covid-le-cabinet-mckinsey-conseille-le-gouvernement-06-01-2021-2408491_40.php

A propos Vincent Verschoore

Animateur de Ze Rhubarbe Blog depuis 2008.

14 réponses

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.