Confinement, ou délit de haute trahison?

Le dernier slogan « soft » de la dictature sanitaire, « Dedans avec les miens, dehors en citoyen », avait mené Natacha Polony, la rédac-chef de Marianne, à se demander si le régime nous prenait pour des cons. A Marseille, la chaine vidéo de l’IHU a pour titre « Nous avons le droit d’être intelligents! ». Quand Macron et sa clique imposent un couvre-feu de plusieurs mois sans effet notable sinon celui d’emmerder quotidiennement la population, il serait « irresponsable » de le questionner.

Et quand il reconfine, certes sous une forme moins stalinienne, plus de 20 millions de personnes les week-ends, et refuse le terme « confinement » au profit de « mesures de freinage », on ne peut qu’y trouver une confirmation de plus: oui, le régime nous prend pour des cons, mais finement, en jouant sur l’hypochondrie, le « quoi qu’il en coûte » (ce n’est pas lui qui paiera la dette) et l’ignorance d’une bonne partie de la population, ce que les experts appellent le « nudge ».

Vers l’état d’urgence perpétuel?

Emmanuel Macron sait, visiblement, que les confinements sont catastrophiques. Mais il a en face de lui toute une bande de crétins diplômés, de lobbyistes, de psychopathes, de soi-disant médecins hypocrites ayant laissé tomber de longue date leur serment d’Hypocrate (avant tout, ne pas nuire). Des gens qui manient la com anxiogène et dont il a besoin pour survivre face aux échéances électorales de 2022 et, à plus court terme, dont il a besoin pour justifier un état d’urgence sans conditions.

Le plan, en effet, est de prolonger à nouveau l’actuel état d’urgence (censé se terminer au 1er juin) tant qu’il n’y aura pas d’ collective contre le Covid, c’est-à-dire ad vitam ou presque (1). Le prolonger par une troisième vague de mesures dictatoriales dont le premier objectif sera, sans doute, de couler les élections régionales prévues à la mi-juin, élections qui seraient probablement catastrophiques pour LREM, tout comme l’étaient les dernières municipales (LREM: 2,22% (2)).

Une pure manipulation.

De toutes parts, les informations abondent pour dénoncer l’énorme manipulation visant à justifier les confinements, couvre-feux et autres mesures liberticides sur la base de chiffres de « cas », de saturation hospitalière, de surmortalité inacceptable, et désormais de l’horreur du « tri » qui devrait être fait, par les soignants et soignantes, entre les soignables et les laissés-pour-compte. Non pas, bien sûr, que ces éléments ne fassent pas partie du réel, mais ils existent du fait de politiques néolibérales de santé et du vieillissement de la population, bien avant d’être causés par l’ de Covid.

Dr Christian Prudhomme, urgentiste à l’AP-HP:

Un certain nombre de médecins de l’AP-HP publient une tribune dans le Journal du Dimanche pour expliquer qu’il va falloir « trier » les malades par manque de lits et de personnels à l’hôpital. Oui, c’est une triste réalité, dénoncée notamment pas les urgentistes depuis la crise de la canicule en 2003, tous les hivers, tous les étés, pendant toutes les périodes de vacances et pendant tous les longs week-ends. C’est la conséquence de la politique menée depuis des années de fermetures de lits et de diminution du nombre d’étudiants en formation que ces mêmes médecins, ayant tous d’importantes responsabilités institutionnelles, ont largement accompagnée et soutenue.

https://www.facebook.com/christophe.prudhomme.7334/posts/911518929389487
Dr Laurent Toubiana, chercheur à l’INSERM:

Cette manipulation tente aussi de faire croire qu’il n’y a pas d’alternatives (le fameux TINA de Margaret Thatcher, pour laquelle il n’y avait pas d’alternative au néolibéralisme et pour qui la société n’existait pas, replacé à l’heure covidienne) alors que bien entendu, il y en a.

Dr Louis Fouché, anesthésiste à l’IHU Marseille:
Le Dr Gérald Kierzek, retour à la réalité.
Le cas du Texas:

On en trouve à l’extérieur de nos frontières: la Suède n’a jamais implémenté de politique d’incarcération de masse, ni d’obligation du masque en extérieur, pourtant elle fait au moins aussi « bien » que nous sur le plan strictement sanito-comptable, mais bien mieux sur tous les autres. Au Texas, US de 28 millions d’habitants ayant été assez touché (48 000 décès Covid, similaire à la France en rapport à la population), le Gouverneur décidait le 2 dernier d’arrêter avec les restrictions covidiennes: tout est ouvert, le masque en extérieur n’est plus obligatoire.

Les psychopathes se frottaient les mains dans l’attente d’un massacre, mais non: rien.

Peut être une image de texte
Aucune description de photo disponible.

Le syndrome chinois.

Outre son absence de résultats en termes sanitaires, voire sa contre-productivité du fait d’un probable impact négatif sur l’ naturelle (qui requiert une socialisation afin de se confronter aux multiples menaces bactériennes et virales inhérentes à la vie), les mesures confinatoires ont, très clairement, d’énormes effets délétères, in fine bien plus graves que les éventuels (et toujours théoriques) gains pour la population. Le seul gagnant, en fait, est le régime politique qui voit dans le Covid une opportunité en or d’assoir un pouvoir autoritaire. Et ca marche:

38 000 verbalisations ont été dressées par les forces de l’ordre depuis le samedi 20  en France et la mise en place des mesures renforcées, dont 18 000 dans les 19 départements concernés par ces mesures, selon les chiffres du ministère de l’Intérieur communiqués dimanche 28 mars à franceinfo.

Dans le même temps, 350 000 contrôles de personnes ont été réalisés. Sur ces 350 000 contrôles, 170 000 ont eu lieu dans les départements concernés par les mesures renforcées, précise le ministère. Enfin, 4 600 contrôles ont eu lieu dans des établissements recevant du public, dont 1 700 dans les territoires concernés par les mesures renforcées.

https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/confinement/covid-19-38000-verbalisations-dressees-depuis-la-mise-en-place-des-mesures-renforcees-selon-le-ministere-de-l-interieur_4350993.html?fbclid=IwAR37xY-IMOxaTykzW5O4rGjxN8h74qcJCByhUKz_g9K84UCOBqjpTwODsio

Le massacre des innocents.

Il faudra un jour se poser la question de la santé mentale d’une population qui accepte de faire payer à ses plus jeunes le prix d’une protection, essentiellement illusoire (les confinements ne marchent pas), contre une maladie dont le risque de développer une forme grave semble se situer dans les 0,1% des cas…

Mais le régime persiste et signe. Certes les reconfinements actuels sont allégés, mais cela pourrait ne pas durer, et un couvre-feu pire que sous l’Occupation est en vigueur depuis trois mois. Le masque en extérieur reste obligatoire à peu près partout, et ce symbole de la soumission à la dictature sanitaire et policière en fait également le symbole de la résistance populaire- ceux et celles que les bien-pensants d’aujourd’hui nomment « irresponsables » ou « complotistes ». La culture reste fermée, enchainée, alors qu’il est établi que de nombreux musées (3) et salles de spectacles pourraient rouvrir sans risques.

Une Résistance encore tellement gentille.

Face à cette intolérable situation, sauf bien sûr pour ceux et celles qui bénéficient du « quoi qu’il en coûte », ou dont le statut implique une soumission à l’Etat, ou dont l’hypocondrie justifie n’importe quoi, des voix s’élèvent depuis longtemps mais on passe désormais à l’action – encore gentille, très gentille même: occupation de nombreux théâtres, manifestations « sauvages » comme le carnaval de Marseille, ou ce rassemblement en Ardèche:

Les images parlent d’elles-mêmes : l’ambiance était à la fête et presque au carnaval samedi 20 dans l’après-midi, dans le village des Vans en Ardèche. Une participante que nous avons pu contacter nous affirme qu’il ne s’agit pas du tout d’un carnaval, mais bien d’un « rassemblement culturel à visée revendicative. Merci de ne pas confondre. » Un concert de l’artiste H.K. et son groupe était organisé, après un autre concert de percussionnistes.

https://france3-regions.francetvinfo.fr/auvergne-rhone-alpes/ardeche/coronavirus-2-000-personnes-dans-un-rassemblement-revendicatif-cree-la-polemique-en-ardeche-2013754.html?utm_term=Autofeed&utm_medium=Social&utm_source=Facebook&fbclid=IwAR1R4bmrUE-kBrRggeED-9eYB36JBhgDcdIFL4bI7CRcl3rXVCJt-p1wfj4#Echobox=1616636704

HK et les Saltimbanks, un groupe qui explose dans le microcosme de la résistance covidienne française avec des reprises un peu partout, même à la gare du Nord de Paris avec moult musiciens et solistes de haut vol, ou ici dans ma petit ville de Cluny, avec juste quelques personnes mais beaucoup de sourires:

Certaines sont plus sombres, comme ici à Forcalquier, la ville dont un certain « Castagner » est Maire:

Indices de haute trahison.

Je ne parle pas ici des effets délétères des confinements et restrictions covidiennes sur la santé non-covid, c’est-à-dire tous ces gens qui ne sont plus soignés à temps, ni de l’impact économique qui sera un véritable massacre pour de nombreux secteurs. Je ne parle pas ici de la facture de la dette qui sera présentée à la génération aujourd’hui emprisonnée, dépossédée de sa nécessaire socialisation, appauvrie par l’impossibilité de trouver du travail, soumise à une éducation de seconde zone, si pas de troisième, au nom d’une « solidarité » à sens unique, et même sans sens du tout. Je n’en parle pas ici mais ces choses existent, et pèsent lourdement dans la balance.

Si l’on met en rapport, d’un côté, ces mesures absurdes et arbitraires aux conséquences catastrophiques, et de l’autre une justification purement démagogique fruit d’une gestion inepte voire profondément corrompue, n’avons-nous pas alors un « cas » de haute trahison?

Dans un monde normal, lorsqu’un régime utilise ses moyens pour détruire sa société au profit de complicités néolibérales prédatrices prêtes à se goinfrer sur les restes de la bête, genre racheter à bas prix des milliers de restaurants, bars et hôtels, genre vendre des vaccins à répétition sous contrats opaques, ou genre renforcer la surveillance de masse, via passeports covidiens et autres horreurs, au profit du capitalisme de surveillance (4), ne dirions-nous pas qu’il s’agit là d’un cas avéré de haute trahison?

Quand un régime fait son possible pour faire durer une situation pénible, en l’occurrence en imposant la rareté des lits de réanimation, en faisant tout pour limiter voire interdire l’usage de médicaments connus, genre HCQ et Ivermectine (5), susceptibles d’éviter de nombreux passages en réanimation; quand il fait reposer tout son édifice sur une vaccination de masse qu’il est incapable de mettre en place, n’avons-nous pas, là, de nombreux indices d’un réel désir de nuire de la part d’un élu (Macron étant le seul de la bande à avoir un mandat électoral) et de son entourage, des indices d’un cas de haute trahison détectable par la plus rudimentaire des PCR?

Quand, enfin, ce régime tente d’utiliser la situation sanitaire difficile, qu’il a lui-même engendrée, pour justifier d’un état d’urgence illimité, d’un déni de démocratie devenu le « nouveau normal » et d’une oppression sanitaire et policière absolument orwellienne, que diable faut-il de plus pour le considérer comme coupable de haute trahison?

Article 35. – Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs.

https://www.conseil-constitutionnel.fr/les-constitutions-dans-l-histoire/constitution-du-24-juin-1793

Liens et sources:

(1) https://www.sortiraparis.com/actualites/coronavirus/articles/232323-covid-le-gouvernement-veut-une-nouvelle-fois-prolonger-l-etat-d-urgence-sanitair

(2) https://www.lepoint.fr/politique/le-gouvernement-devoile-enfin-les-resultats-des-municipales-par-nuances-politiques-13-02-2021-2413858_20.php#

(3) https://www.lemonde.fr/idees/article/2021/01/31/les-musees-sont-sans-doute-les-lieux-ou-les-interactions-humaines-et-les-risques-de-contamination-sont-les-moins-averes_6068257_3232.html

(4) https://zerhubarbeblog.net/2020/01/20/nsa-gafam-et-le-capitalisme-de-surveillance/

(5) https://zerhubarbeblog.net/2021/01/14/ivermectine-contre-covid-19-un-nouvel-espoir/

A propos Vincent Verschoore

Animateur de Ze Rhubarbe Blog depuis 2008.

11 réponses

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.