De l’Epsteinisation des esprits.

S’il y a un truc que les adultes pervers en position de pouvoir adorent faire, c’est abuser des enfants, les culpabiliser, et les punir. Du petit prof avec ses têtes de Turcs aux cercles de pédophiles à la Jeffrey Epstein et ses puissants clients, en passant par certains curés, gourous et autres coachs sportifs à succès, et en allant jusqu’aux expériences « médicales » du Dr Mengele et consorts sur les enfants prisonniers, la combinaison du pouvoir et de la perversité cherche toujours à se venger de son innocence à jamais perdue, et à jamais représentée par les chairs tendres de l’enfance.

Covid et maltraitance.

Dans cas qui nous occupe, à savoir la crise covidienne qui étend son ombre sur nos vies depuis le début de 2020, les trains de mesures débilo-hystériques imposées par des régimes globalement ineptes et corrompus ont toujours percuté les enfants, soit sous la forme de « dommage collatéral » lors des fermetures d’écoles, soit directement sous la forme du masque à l’école, des mesures de distanciation, des tests à répétition, de la culpabilisation (souvenez-vous de la pub inique « je ne tue pas Papy »), pour atteindre aujourd’hui un paroxysme avec la vaccination et son pendant, la ségrégation sous forme de « pass sanitaire » qui fait que des gosses, en parfaite santé, se retrouvent privés, entre autres, de bibliothèque, d’activités ou de la patinoire installée en ville pour Noël.

« En fermant les écoles 20 décembre, nous ne comprenons pas bien l’urgence de prendre de nouvelles mesures. Nos enfants sont encore une fois pénalisés ! Bouleversés par la pandémie, ils doivent encore subir une mesure nuisant à leur épanouissement ! Jusqu’à l’âge de 7 ans, un enfant est incapable de porter un masque de façon adéquate. Si jeune, il touchera constamment son visage ou son masque. Nos enfants sont vulnérables, protégeons-les en interdisant la muselière sur leur bouche », dénonce cette maman qui a lancé la pétition en ligne « Non au port du masque à partir de 6 ans ».

https://lpost.be/2021/12/06/dr-stephane-resimont-faire-porter-un-masque-a-un-enfant-de-6-ans-est-criminel/?fbclid=IwAR0gExNLXitdmX6612giI-sZDuD9DrEzU839Gqmt6WL_03jWH-iE5005DhA

« La crise a fortement dégradé les résultats scolaires, souligne Georges Fotinos. Il y a une détérioration massive de la réussite. » Elle est signalée par 67 % des chefs d’établissement, alors qu’ils n’étaient que 29 % à faire en 2008, indique-t-il. « Le bilan des conseils de classe de seconde révèle un effondrement du niveau en lettres, en mathématiques et de gros soucis d’anxiété chez nos jeunes », approuvait vendredi l’un des 300 chefs d’établissement réunis pour la présentation de l’enquête.

https://www.lesechos.fr/politique-societe/societe/covid-dans-les-colleges-et-lycees-une-deterioration-massive-de-la-reussite-scolaire-1370136?fbclid=IwAR2CUMiNCUu0I2NiUyOfHtHrat7tSi3dEVzKVt2mXuJbk27Lj54MpR9K0e8#utm_source=newsletter&utm_medium=email&utm_campaign=nl_presid&utm_content=20211206&xtor=EPR-6035-%5B20211206

Covid et Epsteinisation.

Pour ce qui est de la vaccination des enfants face au Covid, aucun médecin ou scientifique sain d’esprit ou non corrompu ne l’approuve, évidemment. On ne vaccine pas des enfants en bonne santé, et peu susceptibles de formes graves, avec un produit dont on ignore les conséquences à moyen / long terme, c’est-à-dire avec un bénéfice-risque négatif pour eux, et d’autant moins dans but de protéger des adultes qui sont eux-mêmes vaccinés.

fait que de nombreuses personnes semblent incapables de comprendre cette simple proposition, que ce soit sur un plan purement médical (le vaccin n’empêche pas la transmission et les effets secondaires sont réels), ou sur un plan éthique (la Convention internationale de l’enfance interdit spécifiquement de faire prendre des risques à des enfants au profit des adultes), illustre ce que j’appelle ici l’Epsteinisation des esprits.

Un détour par l’origine du mal.

Jeffrey Epstein, gestionnaire des fortunes de ses riches et puissants clients, fut écroué aux USA en juillet 2019 sous accusation de trafic sexuel et d’organisation de trafic sexuel. Son jugement était prévu pour juin 2020, mais en juillet 2019 il est « suicidé » en prison car, évidemment, son éventuel témoignage serait une catastrophe pour petit monde des puissants prédateurs dont il sert de fournisseur d’esclaves sexuels mineurs.

Il avait déjà été condamné en 2008, mais s’en était sorti grâce à son « relationnel »:

Accusé d’avoir mis sur pied un système très élaboré de trafic de mineures, pour la plupart issues de milieux sociaux défavorisés, il encourt en 2008 la prison à perpétuité. Il conclut cependant un accord secret de non-poursuite avec les procureurs fédéraux de Floride lui permettant de faire face à des chefs d’accusation allégés. En 2008, Epstein plaide donc coupable pour racolage de mineures et négocie une peine de prison de dix-huit mois, ainsi que l’immunité judiciaire pour ses complices. Il effectue sa peine dans des conditions particulièrement favorables, obtenant notamment droit de se rendre à son bureau six jours par semaine. Aucune de ses victimes ne fut informée de l’accord passé avec les procureurs, alors même qu’une loi l’impose.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jeffrey_Epstein

Personne n’est dupe sur la réalité du « suicide ». En France, dès août 2019, parquet de Paris ouvre une enquête pour viols sur mineurs et agressions sexuelles en lien avec Jeffrey Epstein. L’affaire, pourtant, passe vite sous le radar jusqu’à l’arrestation, en juillet 2020, de Ghislaine Maxwell, fille du magnat Robert Maxwell à l’origine, entre autres, de l’épidémie de « science merdique » associée au marché de la publication scientifique bidon qui nous pollue aujourd’hui, qu’il aura largement contribué à créer (1).

Ghislaine Maxwell, donc, travaillait avec Jeffrey Epstein, et pour procureur américain elle était sa « rabatteuse » pour son trafic sexuel. Elle-même se désigne au contraire victime d’Epstein, ce dès le début des années 90. Son procès démarre en novembre 2021, d’où le regain d’intérêt actuel pour cette affaire.

La percolation du mal.

Cet article n’a pas pour objet l’affaire Epstein, mais ce petit détour illustre en quoi la prédation envers les enfants est une réalité au sein des puissants. Bien d’autres histoires, pas toutes vraies sans doute, circulent sur les « parties fines » de personnalités puissantes « louant » à des trafiquants quelques mineurs ainsi jetés en pâture à leurs pulsions perverses. Ces gens existent, ils occupent des positions importantes dans les sphères de pouvoir et, de ce fait, polluent leur entourage qui fait mine de ne pas voir afin de protéger ses propres privilèges.

La crise covidienne semble montrer que ce fiel percole à travers les couches de la société, pour en arriver au point où de nombreuses personnes apparemment « normales » applaudissent le fait de masquer des gosses toute la journée, de les culpabiliser, de les piquer avec un produit expérimental dont ils n’ont pas besoin, et plus généralement de les maltraiter au nom de l’idée que ces enfants représenteraient un danger pour la société.

J’ignore ce que les anthropologues diront de ceci dans quelques années ou décennies, mais ce blog, en tout cas, constate et condamne depuis le début cette culpabilisation et cette maltraitance (2) (3) (4) (5) (6) (7).

Malheur à la Saint-Nicolas.

La France a succombé au port du masque obligatoire en primaire depuis début 2021. En Belgique, l’obligation pour les enfants de six ans et plus a débuté ce lundi 6 décembre, jour de la Saint-Nicolas.

J’ai souvenir de fêtes de Saint-Nicolas lorsque j’étais gosse, et surtout lorsque j’étais moi-même parent de jeunes enfants. Une occasion, par le truchement de Saint-Nicolas (patron des écoliers) mais aussi de son compère le Père Fouettard, de faire passer quelques petits messages à des enfants qui y croyaient quand même. Des messages bienveillants, plein d’amour, mais aussi parfois un peu moralisateurs: des bêtises oui mais pas trop, car le Père Fouettard veille…

Et bien là, on va punir tout le monde. Non pas pour quelque bêtise ou vol de bonbons, mais pour le seul fait d’exister et d’être, de ce fait, une menace pour les « grands » devenus d’infâmes lâches. Devenus tellement « Epsteinisés » qu’ils poussent la perversité jusqu’à le faire le jour de la Saint-Nicolas, et ainsi remplacer l’éclat du sourire bienveillant derrière la barbe blanche, par la forme sombre et bossue du Fouettard.

L’Epsteinisation en marche.

Des figures d’ politique, institutionnelle ou médicale qui crachent leur fiel dans un style docte ou larmoyant, aux kapos académiquement certifiés qui menacent les gamins pour un masque mal placé, l’Epsteinisation des esprits est en marche et elle fait vraiment peur.

C’est une chose que d’être soi-même en résistance face à une dictature sanitaire et une obligation vaccinale dénuée de sens, et d’en payer le prix, mais c’en est une autre que d’assister aux effets sur les enfants de cette propagande anxiogène massive au profit, essentiellement, des bénéficiaires de la société de contrôle (8) que sont les technocrates et le grand capital, celui-là même dont les cours d’actions ne font que monter depuis le début de la « pandémie » (9).

Un lien pervers magnifiquement illustré, le mois dernier, par la remise d’un prix de « Leadership » décerné par un puissant lobby atlantiste, le Atlantic Council. On y voit la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, celle-là même qui achète massivement des vaccins sur la base de clauses secrètes et qui milite désormais pour la vaccination obligatoire en Europe, récompenser et embrasser Albert Bourla, PDG de Pfizer, premier fournisseur de ces mêmes vaccins ayant permis, de surcroit, son enrichissement fabuleux (10).

Liens et sources:

(1) https://zerhubarbeblog.net/2017/11/30/larnaque-des-revues-scientifique/

(2) https://zerhubarbeblog.net/2020/10/02/lenfance-ce-cavalier-de-la-haine-marconiste/

(3) https://zerhubarbeblog.net/2020/09/02/masques-a-lecole-au-temps-des-assassins/

(4) https://zerhubarbeblog.net/2021/04/13/le-desastre-des-ecoles-fermees-sous-covid/

(5) https://zerhubarbeblog.net/2021/06/22/la-jeunesse-variable-dajustement-du-delire-covidien/

(6) https://zerhubarbeblog.net/2021/03/04/la-guerre-du-masque-a-lecole/

(7) https://zerhubarbeblog.net/2021/05/18/vaccins-covid-pour-enfants-limmonde-racket/

(8) https://zerhubarbeblog.net/2021/04/14/la-societe-de-controle-un-etat-dexception-permanent/

(9) https://www.capital.fr/entreprises-marches/cac-40-milliardaires-inflation-qui-a-profite-de-la-crise-du-covid-19-1412224

(10) https://votresalaire.fr/salaire/vip/albert-bourla

A propos Vincent Verschoore

Animateur de Ze Rhubarbe Blog depuis 2008.

21 réponses

  1. Onurb

    Je répète à mes enfants, depuis 18 mois que les mesures sont des violences à leur égard !
    Et quand on voit que Castex, qui passe son temps à voir du monde sans masque, accuse sa fille de 11 ans… Quelle indignité !
    Enfin, le taux de tests positifs chez les enfants est inférieur à celui des adultes. Mais ils sont plus testés que les autres (deux tests en 1 semaine pour mon fis car 2 cas positifs dans sa classe. Tous les enfants négatifs).

  2. El Cantor de la Plata

    Globalement ce sacrifice de la jeunesse va de pair avec une volonté de désinverstir massivement de l’éducation….Les réformes lancées et France et en Belgique francophone sont de baisser massivement le coût de l’éducation (multiplication des postes précaires, baisse des exigences, fusions de cours…). Dans un monde post-industriel régi par les plateformes numériques, le travail se fait rare…La stratégie de Lisbonne de l’UE marquait le début de cette évolution…A part 20% de diplômés du supérieur….pas de besoin d’investir pour les 80 % restants, on en a plus besoin à part pour être chauffeurs Uber ou livreurs Amazon…en attendant l’allocation universelle. Quel état va investir dans l’Éducation alors que la masse sera payée à rester chez elle ?…Juste un peu éduquée pour acheter en ligne et remplir des formulaires…Notez aussi la trahison des enseignants…beaucoup sont covidistes…il suffit de suivre le compte Twitter des Stylos rouges…Très peu d’enseignants se sont révoltés contre le masque obligatoire pour les enfants…La majorité d’entre eux le valide…Dès lors…

      1. El Cantor de la Plata

        Vous noterez la même complaisance envers les mesures covidistes de la part des milieux culturels….Qui pourtant comme les profs étaient des affidés de la gauche….

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.