Quel est l’objet des biolabs US en Ukraine?

Les allégations de d’armes bactériologiques, au sein des biolabs US en Ukraine, sont au cœur de la guerre de propagande entre le camp pro-Ukraine et le camp pro-Russe, ce dernier ayant pour membre notable la Chine. Ces allégations sont généralement balayées d’un revers de main par les gouvernements visés, à titre de « complotisme », mais personne n’est dupe et surtout depuis le Covid et le probable échappement du Sars-CoV-2 du labo de haute sécurité (P4) de Wuhan (1).

Certes, la recherche sur les virus dangereux n’implique pas nécessairement un objectif militaire, mais comme pour le nucléaire il est toujours possible de transformer en armes ce qui relève de la recherche civile: les bombes « sales » sont des bombes de faible puissance faciles à fabriquer à partir de déchets de centrales nucléaires, visant à disséminer de la radioactivité. De même, n’importe quel virus boosté par une recherche « légitime » sur, au hasard, les gains de fonction, peut se transformer en pandémie aux effets tout aussi spectaculaires.

Des labos à vocation strictement civile?

Cette affaire de laboratoires suspects date de bien avant les évènements actuels. Les Russes accusent les Américains d’installations louches depuis 2018 et l’apparition d’une mystérieuse épidémie bovine. Ces derniers répliquent qu’il ne s’agit là que d’installations civiles visant à se protéger d’épidémies en étudiant les virus locaux (2).

Aujourd’hui, la question de l’existence de produits dangereux au sein de ces labos semble tranchée. Ce matin (9 mars) Cnews publiait un article rapportant ainsi les inquiétudes américaines:

La diplomatie américaine redoute que les forces russes puissent «prendre le contrôle» de structures de «recherche biologique» en Ukraine. Et ainsi, s’emparer de matériaux sensibles.

L’inquiétude est palpable dans les rangs américains. Lors d’une audition parlementaire ce mardi 8 mars, Victoria Nuland, sous-secrétaire d’État à l’Europe et à l’Eurasie, a soutenu que «l’Ukraine dispose d’installation de recherche biologique, et nous sommes de fait à présent assez inquiets par la possibilité que les forces russes tentent d’en prendre le contrôle».

https://www.cnews.fr/monde/2022-03-09/guerre-en-ukraine-washington-redoute-que-moscou-sempare-de-structures-de-recherche?fbclid=IwAR2zPOdWKii7J8WWgqu-f1SjqV1L-fo6ZIlOfychIGLkYlV49pIfHOhiRnI

Victoria Nuland est une apparatchik américaine dangereuse, militante du réarmement ukrainien suite au coup d’Etat de Kiev en 2014, anti-russe et anti-européenne (3). Elle est probablement directement impliquée dans la création de ces labos de « recherche » biologique. Elle est actuellement sous-secrétaire d’Etat aux affaires politiques de l’administration Biden, et à ce titre convoquée ce mardi au Senate Foreign Relation Committee sur la question de la guerre en Ukraine.

Sa déposition est assez stupéfiante:

Lors de l’audition, il a été demandé à Victoria Nuland, fonctionnaire du département d’État, si l’Ukraine possédait des armes biologiques. « L’Ukraine possède des installations de recherche biologique, dont nous craignons que les troupes et les forces russes ne cherchent à prendre le contrôle », a-t-elle déclaré aux législateurs américains le 8 mars. « Nous travaillons avec les Ukrainiens sur la manière dont ils peuvent empêcher que ces matériels de recherche ne tombent entre les mains des forces russes si elles s’approchent », a-t-elle ajouté.

Suite à cette réponse, le sénateur américain Marco Rubio a rapidement ajouté qu’il y avait des rapports de « propagande russe » affirmant la découverte d’un complot des Ukrainiens pour libérer des armes biologiques, avec la coordination de l’OTAN. Il a ensuite demandé si, en cas d’attaque à l’arme biologique ou chimique à l’intérieur de l’Ukraine, les Russes seraient derrière cette attaque, ce à quoi Nuland a répondu : « Il n’y a aucun dans mon esprit, sénateur. » Elle a ajouté que c’est la technique russe classique de blâmer l’autre pour ce qu’ils prévoient de faire eux-mêmes.

https://www.opindia.com/2022/03/usa-admits-biolabs-in-ukraine-says-biological-attack-russias-fault/

Une confirmation des « complotistes » russes.

Une admission assez explicite de la réalité des allégations « complotistes » russes relatives au d’armes bactériologiques en Ukraine sous l’égide des USA:

Récemment, le ministère russe de la défense a déclaré avoir trouvé en Ukraine des preuves de l’existence de biolabs financés par les États-Unis qui ont détruit d’urgence des échantillons d’agents pathogènes mortels lorsque l' »opération militaire » a commencé.

Cette déclaration intervient deux jours après que la Russie a affirmé que l’Ukraine était sur le point de construire une arme nucléaire de type bombe sale à base de plutonium. Le 6 mars, le ministère des affaires étrangères de Moscou avait tweeté que les forces russes avaient trouvé des preuves que Kiev était en train d’éradiquer les traces du programme militaire-biologique en Ukraine, financé par le Pentagone.

https://www.opindia.com/2022/03/usa-admits-biolabs-in-ukraine-says-biological-attack-russias-fault/

De son côté, la Russie publie une quasi-accusation envers les USA comme étant responsable, sous couvert d’un programme d’amélioration du système de santé ukrainien, d’une très forte augmentation de la rubéole, de la tuberculose, de la diphtérie en Ukraine, et même de l’augmentation par un facteur 100 des cas de rougeole! Accusation dont j’ignore tout du véritable fondement.

Le retour de volley de la Chine.

C’est là où la Chine s’en mêle: selon le ministère chinois des affaires étrangères, les USA dirigent 336 laboratoires dans 30 pays, dont 26 en Ukraine. La Chine demande officiellement aux Américains de dévoiler la teneur des matériels développés dans ses laboratoires ukrainiens, et d’accepter une vérification multilatérale (internationale) afin de savoir à quoi s’en tenir:

Après les accusations, certes légitimes, portées à l’encontre de la Chine dans l’affaire du Covid-19, ce retournement de situation ne manque pas de sel mais surtout démontre, encore une fois, que nous sommes à la merci de dangereux débiles établis au sein d’administration puissantes, de gens comme Victoria Nuland qui représentent des intérêts qui n’ont absolument rien à voir avec l’intérêt général, des docteurs Folamour aux sombres desseins dont l’éradication définitive devrait faire partie des priorités de l’humanité.

Un monde aux mains de psychopathes.

Et ce sont précisément ces gens-là qui organisent le monde tel qu’il est, ces gens-là qui provoquent la Russie depuis la fin de l’URSS en reniant leurs promesses de non extension de l’Otan vers l’Est, et en n’obligeant pas l’Ukraine à appliquer les accords de Minsk depuis 2014 (4).

Ce sont ces gens-là qui sont à l’origine de vingt ans de guerres au Moyen-Orient pour pas grand chose à l’actif hors l’enrichissement du complexe militaro-industriel, mais avec la mort de 900 000 personnes au passif (5). Et ce sont les mêmes qui nous font la morale sur le méchant Poutine, distribuent des petits drapeaux ukrainiens aux enfants, et appellent à l’armement des civils pour aller se battre contre les chars russes.

Ces gens sont des psychopathes qui prennent plaisir, entre deux guerres, à incarcérer les populations pour cause de virus qu’ils ont eux-mêmes créé, qui se rappellent avec nostalgie le bon temps de Jeffrey Epstein en obligeant les gosses à se masquer toute la journée (6), et qui nous imposent des obligations vaccinales dangereuses associées à des systèmes de gestion agricole dont les effets sur la santé des populations, mentale comme physique, va nous ramener à l’état de bovin bipède. Ce qui est sans le but, au final.

Merde, ça sonne. Mais où ai-je encore mis ce fichu masque… à gaz.

Liens et sources:

(1) https://zerhubarbeblog.net/2020/05/23/les-origines-troubles-du-sars-cov-2-le-virus-du-covid-19/

(2) https://interestingengineering.com/fact-check-ukraine-biolabs

(3) https://fr.wikipedia.org/wiki/Victoria_Nuland

(4) https://zerhubarbeblog.net/2022/03/01/ukraine-le-retour-du-baton/

(5) https://www.brown.edu/news/2021-09-01/costsofwar

(6) https://zerhubarbeblog.net/2021/12/07/de-lepsteinisation-des-esprits/

A propos Vincent Verschoore

Animateur de Ze Rhubarbe Blog depuis 2008.

6 réponses

  1. Toubib09-78

    Merci pour vos articles pertinents et bien documentés. Cela change de tous ces médias main stream qui répandent la manipulation de cervelles du gouvernement
    Au passage poser la question c’est déjà donner la réponse: préparer la guerre biologique … posez donc la question du virus de la variole que toutes les armées ont soigneusement conservé au cas où.
    La démonstration du covid se passe de commentaires: la relation incestueuse entre la chauve souris et le pangolin a bon dos alors que big pharma avait déjà préparé ses injections expérimentales ARNm sans parler de la crise économique et de la surveillance généralisée. Rien n’empêchera un « gouvernement » de réactiver les pass sanitaires ou vaccinaux au moindre prétexte … je suis médecin je sais de quoi je parle

    1. chris

      Je suis tout à fais d’accord avec votre avis, mais ne croyez vous pas tout de même si le peuple + les médecins et tous métiers quel qui soit s’opposaient main dans la main pour éviter un génocide à échelle planétaire de se soumettre au gouvernement qui sont les marionnettes de ceux qui dirigent le monde avec leurs projets machiavéliques d’extermination de l’humanité à échelle planétaire par : le poison des masques,vaccins, médicaments, aérosols,gaz ect..la liste est longue… simplement avec une simple désobéissance civile totale qui devient tout à fait légale devant des lois complètement illégales des droits de l’homme. Seul en réagissant de cette façon les 1% seraient déjà anéanti depuis bien longtemps !! les 1% qui dirigent le monde sont au sommet de la pyramide seulement grâce à la soumission de 7 milliards d’humains… il faut que cela cesse… la désobéissance civile totale ferais tombé comme un château de sable du sommet de la pyramide ces 1% c’est une certitude !! l’humanité serait sauvé et toute vie sur terre qui va avec…

  2. L’Organisation mondiale de la santé a « fortement recommandé » à l’Ukraine de détruire d’éventuels « pathogènes très dangereux » dans ses laboratoires pour éviter tout risque de contamination de la population, à cause de la guerre qui fait rage dans une partie du pays.
    https://www.bfmtv.com/international/asie/russie/en-direct-les-chars-russes-se-rapprochent-de-kiev-suivez-l-actualite-du-16e-jour-de-guerre-en-ukraine_LN-202203110030.html#article_90517

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.