L’émergence de l’Etat mafieux.

La défaillance institutionnelle tend à mener à l’Etat mafieux, une structure où la protection dépend du paiement et de l’allégeance d’individu à individu. Ce risque est déjà très présent aujourd’hui , même en France.

Publicités

Du libéralisme au moralisme émotif.

Je suis, comme sans doute la plupart des gens qui suivent ce blog, un libéral au sens premier du terme car élevé dans une culture reconnaissant, sinon dans les faits du moins en principe, les droits fondamentaux de l’individu face à l’autorité d’un gouvernement: liberté de mouvement, liberté d’expression, liberté politique et religieuse, liberté économique associée au droit à la propriété, au sein d’un Etat basé sur la séparation des pouvoirs et un ensemble de règles communes validées par la population. Ce libéralisme-là, jusqu’à la fin du XXème siècle, semblait voué à la conquête planétaire. l’URSS y avait apparemment succombé,…

Macron, Le Pen et le national-libéralisme.

L’apparition des deux candidats à quelques heures d’intervalle sur le site de Whirlpool menacé de délocalisation vers la Pologne symbolise, avec un timing parfait, les approches économiques des deux camps, libéralisme d’un côté et nationalisme de l’autre. Nous verrons plus bas que cette dichotomie est peut-être illusoire, mais commençons par une analyse plus classique. Emmanuel Macron aura profité de sa visite à Amiens pour dénoncer le fait que la Pologne fasse usage de ses avantages sociaux et fiscaux pour récupérer Whirlpool, et il la menace de sanctions (1). Belle hypocrisie de circonstance de la part de quelqu’un bien placé pour…

Parti pris sur les bas prix.

Le site néolibéral Contrepoints propose ce jour un article intitulé « Une courte histoire des prix qui baissent« , dont l’objet est de démontrer que le capitalisme (par opposition au socialisme) a entraîné la baisse de prix de nombreux produits et services, et par-delà une amélioration des économies « libérales » et des conditions de vie des gens. Les articles de Contrepoints sont parfois intéressants mais malheureusement, le plus souvent, pétri d’une inénarrable mauvaise foi et celui-ci n’est pas en reste: par exemple comparer l’évolution des prix en rapport au prix de l’or n’a aucun sens vu que l’or est un bien éminemment spéculatif dont le prix a tendance…

Sortie de crise: Austérité ou Investissement?

Deux grandes interprétations du monde économique s’affrontent sur la question de comment sortir de la tenaille constituée par une faible croissance et un endettement public onéreux. D’un côté la famille « néolibérale » qui défend la réduction des déficits à tout prix dans l’espoir d’une meilleure allocation des fonds publics ainsi dégagés et d’une restauration de la confiance donc de la santé économique. De l’autre la famille « Keynésienne » qui défend au contraire l’investissement public immédiat (souvent appelé « stimulus » ces derniers temps) dans l’éducation, la recherche/développement et l’infrastructure afin de créer à la force du poignet les conditions de retour à la santé…