Marche solidaire pour les migrant.e.s à Mâcon.

Belle coïncidence que le cas très spécial de Mamoudou Gassama, dont l’acte de bravoure filmé en public l’aura transformé, en l’espace de quelques secondes, de migrant sans papiers traqué par la milice à Collomb en héro reçu par Jupiter, francisé et sapeur-pompisé, et l’arrivée à Mâcon (71) de la marche solidaire (1) pour ces mêmes migrants, débutée à Vintimille le 30 avril et censée arriver à Calais le 7 juillet.

Mamoudou Gassama, comme des dizaines, des centaines de milliers d’autres, aura risqué sa vie pour traverser l’Afrique et ses esclavagistes, la Méditerranée et ses passeurs, les frontières de l’Europe et ses flics, la rue, la bureaucratie de la demande d’asile, et pour beaucoup les infâmes centres de rétention. En gardant le sourire. Mais pour des gens comme Macron cela ne compte pas, il faut que l’étranger qui fuit les conditions misérables de son pays d’origine fasse carrément preuve d’héroïsme et sauve la vie d’un petit Français pour être reconnu en temps qu’humain digne de ce nom (2).

Cette affaire doit être le cauchemar absolu de Gérard Collomb: un Noir sans papiers qui aurait dû rester chez lui, crever en Méditerranée ou se trouver au goul.., pardon en centre de rétention, sauve gratuitement et au risque de sa peau, un enfant français. Tu parles d’un lundi de merde.

Reste que Mr Gassama est un cas unique, et que si l’Auberge des migrants de Calais et les associations impliquées dans l’aide aux demandeurs d’asile ont mis cette marche en place, c’est qu’il y a des raisons que nous connaissons tous. Ainsi donc une bonne centaine de personnes se sont réunies en début d’après-midi à l’Est du pont François Mitterrand à Mâcon, attendant l’arrivée des marcheurs qui font étape cette nuit à Sancé, au Nord de Mâcon.

Après une première allocution les marcheurs et le comité d’accueil prirent la direction de l’esplanade Lamartine, traversant en musique le pont au bout duquel attendait une petite escorte policière, puis le long du boulevard le bloquant dans un sens avant d’arriver sur ladite esplanade où l’attendait un groupe de musique trad. Très sympathique ambiance.

Encore quelques allocutions, morceaux et chants avant que le groupe ne prenne la direction du parking Monnier, ex-lieu où campèrent longtemps plusieurs familles de demandeurs d’asile avant leur transfert vers un gymnase puis vers des familles et centres d’accueil.

Je n’ai pas suivi ni participé à la soirée à Sancé, nul doute que ce fut tout aussi sympa. Quant à l’effet de cette initiative sur la politique d’accueil des migrant.e.s d’une part, et sur le regard porté par la population en général sur cette problématique d’autre part, je doute qu’il soit discernable mais cela montre au moins qu’il y a des gens qui font quelque chose, et pas seulement pour ceux, en l’état de cadavre ou de héro, que le destin met soudainement en Une des journaux. Respect.

Notes:

  1. https://www.laubergedesmigrants.fr/fr/la-marche-citoyenne/
  2. https://www.nouveau-magazine-litteraire.com/idees/your-blog-post-title-here
Publicités
No votes yet.
Please wait...

One comment

  1. Nordpresse: http://nordpresse.be/2000-migrants-reconduits-a-frontiere-quil-navaient-sauve-personne-pendant-week-end/

    No votes yet.
    Please wait...

Laisser un commentaire