Lire la Suite

De quoi Collomb est-il le nom?

La rétention anale étant passée de mode depuis l’avènement de la droite décomplexée, le Collomb se lâche. Ce d’autant que le territoire de la droite centriste s’est considérablement élargi avec un Laurent Wauquiez ayant fortement rapproché les Républicains de la mouvance FN & Cie. Môssieur le ministre de l’Intérieur a donc toute la place pour déverser sa xénophobie, avec notamment sa circulaire (1) et son projet de loi « Asile et Immigration » (2).

Lire la Suite

Une théorie tempéramentale de l’attraction.

Rien à voir avec la gravité même si le sujet est parfois grave, rien à voir avec l’espace-temps même si ça peut prendre du temps et nécessite un certain espace. Un marronnier des mois de février, la Saint-Valentin, et ses marrons marrants sur le pourquoi un.e tel.le aime un.e tel.le. Mais comme il y a des gens qui essayent d’étudier ces questions sérieusement, il n’y a pas de mal à rester informer d’autant que nous sommes tous, à un moment ou l’autre, concernés.

Lire la Suite

Syrie: Israël s’emmêle (2)

En mars 2017 ce blog publiait l’article « Syrie: Israël s’emmêle » (1), traitant de la situation entre ces deux pays dans le contexte des présences russe et iranienne en Syrie, des attaques régulières de l’aviation israélienne contre des convois iraniens à destination du Hezbollah libanais, et des accords de non agression entre Russes et Israéliens.  En résumé: les Russes laissent les israéliens voler au-dessus de la Syrie, quitte à ce que les Syriens se défendent avec les armes anti-aériennes dont ils disposent. Armes bien moins sophistiquées que celles détenues par les Russes, les fameuses batteries S-400 qui seraient un très réel danger pour les F-16 israéliens. 

Lire la Suite

Néfertiti, es-tu là?

La fin de vie et l’emplacement de la momie de la reine Néfertiti reste une énigme, mais une énigme qui a peut-être du souci à se faire. Les autorités égyptiennes viennent en effet d’annoncer le début d’une troisième phase de recherches non destructives, le long de la paroi Nord de la chambre funéraire de Toutankhamon.

Découverte en 1922 par l’archéologue Howard Carter dans la Vallée des Rois, cette tombe royale est un roman en soi, au même titre que l’histoire – encore incomplète – de l’un des derniers pharaons de la XVIIIème dynastie mort vers 1327 avant notre ère.

Lire la Suite

La société américaine au bord de l’effondrement.

La critique de la société américaine est un marronnier médiatique qui se renouvelle sans cesse, et depuis un an on est particulièrement gâtés avec qui-vous-savez. Mais au-delà d’une posture plus ou moins américanophobe de principe, il est intéressant d’entendre ce qu’ont à dire des gens qui aiment vraiment l’Amérique, qui la connaissent bien, qui sont même des acteurs de la culture capitalistique mais qui se posent de sérieuses questions sur le devenir de cette société.

Lire la Suite

Rohingyas et Birmans, la longue lutte.

Le sort des réfugiés Rohingya a fait couler beaucoup d’encre ces derniers mois, souvent sous une forme lapidaire genre « pauvres Rohingyas traqués par les méchants nationalistes birmans », dont le fameux moine Wu mis à l’écran dans le documentaire « Le Vénérable W. » en juin 2017. Autre présumée coupable, Aung San Suu Kyi,  actuelle premier ministre (ou équivalent) de la Birmanie et détentrice du Prix Nobel de la Paix de 1991 pour son action en faveur de la démocratie en Birmanie. Coupable de ne pas prendre la défense des Rohingyas contre l’armée et l’opinion populaire. 

Lire la Suite

Le grand filtre de l’expansion civilisationnelle.

Le grand mystère de la vie est que nous ne voyons pas de vie ailleurs que sur Terre. Cela semblait encore peu surprenant à une époque où l’on ne savait rien des exoplanètes et où l’on pouvait encore penser que, peut-être, les conditions minimales de vie – à savoir une planète rocheuse, un soleil et des conditions ni trop froides ni trop chaudes – étaient en fait fort rares et nos éventuels voisins tellement loin d’ici qu’il était matériellement impossible d’en déceler la trace, même s’ils avaient appris à maîtriser le voyage interstellaire.

On sait aujourd’hui que ce n’est pas le cas.

Lire la Suite

Un nouveau regard sur les grandes constructions des temps anciens.

Göbekli Tepe, en Turquie, est le site monumental le plus ancien connu à ce jour: datant de plus de 11 000 ans et construit sur une période d’environ 1 500 ans, il est composé de plusieurs enceintes construites de piliers de pierres taillées pensant chacun une trentaine de tonnes. Un travail dantesque au vu des moyens de l’époque, que j’ai déjà présenté dans l’article « Preuves d’un monde ancien? » (1), et dont une, sinon la, caractéristique la plus étrange est que ces enceintes, si difficilement érigées, furent à chaque fois recouvertes de terre avant la construction de l’enceinte suivante. Pourquoi?

Lire la Suite

Israël et le nouvel apartheid.

Comme analysé dans cet article « Jérusalem, la fin des oliviers palestiniens » (1), la décision de Donald Trump d’appliquer la décision américaine, datant de 1995, de déménager l’ambassade US de Tel Avis à Jérusalem n’aura eu aucun impact sur les postures et politiques des pays arabes. L’axe US-Israël-Arabie saoudite et monde sunnite reste bien ordonné face à l’axe Chine-Russie-Iran et monde chiite, le sort des palestiniens n’intéressant de facto plus personne. Les Iraniens pourraient tenter de s’en servir, mais ils ont visiblement d’autres shahs à fouetter pour l’instant. 

Lire la Suite

Fake news, enjeu politique.

Emmanuel Macron entend faire voter une loi contre les fake news en réponse à ce qu’il perçoit comme les attaques illégitimes contre sa personne, par Sputnik et RT, pendant la campagne électorale pour la présidence française. Macron n’a évidemment pas inventé le terme de fake news, surtout popularisé par Donald Trump contre les médias US qui le critiquent, et notamment dans le cadre de la supposée influence russe lors de l’élection présidentielle américaine.

Lire la Suite

Du politiquement correct à l’hystérie victimaire.

Ce blog traite ici et là de la problématique du Politiquement Correct (PC), par exemple avec cet article sur une tribune anti-PC dans une université américaine (1), permettant de se rendre compte à quel point cette forme de dictature de la non-pensée est une menace envers la liberté d’expression. Mais force est de constater qu’aujourd’hui nous avons dépassé le stade du PC pour arriver dans l’ère de l’hystérie victimaire, une forme de PC boosté par le vedettariat de porte-paroles « racisé.e.s » faisant ainsi leur nid politico-médiatique. Vedettariat dont le fond de commerce est l’accusation systématique de racisme chez l’autre, et tout particulièrement chez l’homme blanc, dès lors que ce dernier ose mettre un pas en dehors de sa posture assignée d’éternel coupable. Vedettariat adoré de nombreux commentateurs pouvant ainsi se donner bonne conscience à peu de frais.