La malédiction touristique aéroportée.

Le tourisme est une industrie en forte croissance mais dotée d’une large empreinte écologique, notamment du fait de l’aviation de masse. Il génère de la « tourismophobie » dans les zones les plus convoitées. Situation intenable à long terme.

Publicités

L’émergence de l’Etat mafieux.

La défaillance institutionnelle tend à mener à l’Etat mafieux, une structure où la protection dépend du paiement et de l’allégeance d’individu à individu. Ce risque est déjà très présent aujourd’hui , même en France.

Sarkozy et la mafia des élites prédatrices

James Corbett est un journaliste canadien indépendant vivant au Japon, très suivi dans les milieux alternatifs anglo-saxons. Il propose cette semaine, actualité oblige, une petite émission sur Sarkozy mettant en avant les liens familiaux de ce dernier avec l’establishment américain, via notamment son demi-frère Olivier Sarkozy, co-directeur des services financiers internationaux du Carlyle Group depuis 2008. Ce groupe est une entité sulfureuse, façade de l’Etat Profond américain, joueur de premier plan dans la grande mafia mondiale de la finance, des armes et du pétrole. On aura pas oublié que « Le 11 septembre 2001, jour de l’attaque terroriste contre le World Trade Center à New York et lePentagone à Washington, Carlyle réunit dans cette même ville son conseil…

De l’idée de banque

Le système bancaire est au coeur de la tourmente qui agite l’économie occidentale depuis 2008: Les modalités de contrôle du secteur bancaire et notamment de l’activité spéculative, qui avaient été mises en place suite aux crises bancaires de 1907 et 1929, disparaissent à partir des années 70 et le monstre spéculatif refait surface dans les années 80 avec les produits dérivés. Le système fractionnaire, permettant aux banques de prêter plusieurs fois plus que ce qu’elles détiennent en dépôt, associé à la recombinaison en 1999 (fin du Glass-Steagall Act) des activités de détail (dépôts et prêts) avec les opérations purement financières (titrisation) a conduit le…

False Flags Unraveling

Pour son édition du 27 février, James Corbett revient sur les trois « false flags » (« faux drapeau », une opération conduite contre son propre camp afin d’obtenir une légitimation politique) que sont – d’après lui et pas mal de médias alternatifs aux US et ailleurs – les attentats d’Oklahoma City en avril 1995, de New York le 11 septembre 2001, et de Londres en juillet 2005. Corbett se base sur des révélations journalistiques et judiciaires récentes.