Schiappa, la Morano de Macron.

Marrant comme les petits présidents énervés s’assurent de la présence, au gouvernement, d’une blonde un peu conne qui exprime avec véhémence la haine qu’ils ne peuvent eux-mêmes exprimer aussi directement. Marlène Schiappa, c’est la Morano de Macron. Plus connue pour la qualité de son rouge à lèvres que celle de ses écrits, cette féministe devenue politicienne professionnelle est surtout là pour assurer l’image égalitaire homme-femme du Président, et lui servir de chien de garde le cas échéant..

Sa récente sortie contre la cagnotte Leetchi montée, avec le succès que l’on sait, pour la défense du « boxeur » des Gilets Jaunes Christophe Dettinger, souligne sans fard (!) le niveau d’arrogance, de mépris, d’incompétence politique profonde de cette dame et, partant, de ce gouvernement vu que personne ne lui apporte la contradiction (1).

Il faut dire que Emmanuel Macron est visiblement désarmé face au contexte insurrectionnel français du moment, et qu’il n’est pas aidé par son entourage. Edouard Philippe semble avoir choisi la fuite en avant sécuritaire, jetant de l’huile sur le feu avec ses menaces et ses incohérences genre protéger le droit à manifester en limitant le droit à manifester et en fichant les manifestants. Encore un qui n’a pas compris que 1984 n’est pas un manuel pour apprentis politiciens et que la novlangue n’est pas le nec plus ultra de la communication politique.

A tel point que même Jean-Michel Aphatie ce matin sur Europe 1 (2), pourtant très pro-gouvernement et anti-GJ dans sa rhétorique habituelle, s’inquiète du fait que Philippe ne parle que des violences commises par les casseurs infiltrés au GJ et pas du tout des violences policières contre les GJ, pourtant largement documentées et dont certaines sont même prises en compte par l’IGPN.

Philippe, qui parle facilement des « valeurs de la République », est lui-même en délicatesse avec celles-ci vu son implication dans la sale affaire AREVA au Niger (3). Philippe n’est pas le seul professionnel de la corruption de ce gouvernement: l’actuelle ministre de la Santé Agnès Buzyn a un lourd passé dans l’industrie pharmaceutique et cela se voit (4), tandis que la ministre du travail Muriel Pénicaud a passé toute sa carrière entre l’administration et le big business dont elle a gardé toute la culture prédatrice.

On passera en fermant les yeux sur les voltigeurs sauce Darmanin et de Rugy, mais pas sur le sieur Christophe Castaner qui illustre magistralement le fameux principe de Peter qui dit que:

« dans une hiérarchie, tout employé a tendance à s’élever à son niveau d’incompétence », avec pour corollaire que « avec le temps, tout poste sera occupé par un employé incapable d’en assumer la responsabilité ».

Bref, Marlène Schiappa est bien entourée mais son intervention associée à celle de Edouard Philippe font froid dans le dos car, très clairement, ce régime a décidé qu’il allait se battre pour sa survie peu importe sa légitimité, l’Etat de droit ou la simple décence.

A minima la décence voudrait que Philippe et Castaner démissionnent. L’Etat de droit, lui, reconnaît le droit de tout accusé, y compris les boxeurs gitans, à la défense et donc au financement de cette défense par voies légales, ce qui est tout à fait le cas d’une cagnotte sur Leetchi. Qu’une Secrétaire d’Etat récuse ce droit, qu’un Premier Ministre veuille (encore plus) limiter le droit citoyen à manifester plutôt que faire face aux vrais problèmes, sans que personne au sein de la majorité ni du régime ne sourcille, est un appel à encore plus de violence.

De même la police, qui refuse de reconnaître ses abus et ne peut plus cacher sa haine face à un mouvement citoyen qui questionne sa toute-puissance, est prête à se transformer en une force d’occupation sans foi ni loi. L’américanisation de la France est En Marche, et il suffit de voir ce qu’il se passe de l’autre côté de l’Atlantique pour en avoir très peur (5).

La France est aujourd’hui gouvernée par des gens totalement dépassés par les événements et qui s’en remettent à leurs réflexes primaires: arrogance, violence, détournement du principe législatif au profit de leur propre survie, déconstruction de toute notion de séparation des pouvoirs. Stéphane Campana, l’ex Bâtonnier de Seine-Saint-Denis, s’exprimait ce matin sur la loi « anticasseurs » voulue par Philippe (6):

« Cela devient extrêmement dangereux pour les libertés publiques »

Alors le fameux débat dont la première bénéficiaire, et de loin, en est (était!) son organisatrice Chantal Jouanno, sera le marécage dans lequel va se noyer un mouvement qui n’aurait jamais dû dépasser les limites de ses claires et franches demandes de base: le recul fiscal sur le diesel, le recul du racket routier, le smic, et le RIC. Le débat, c’est le piège du gouvernement face à un mouvement sans corps intermédiaire susceptible de le représenter, fracturé de divers courants qui finiront par se battre entre eux. C’est le grand attrape-mouches que les Gilets Jaunes devraient éviter à tout prix. Enfin j’espère me tromper.

Les Gilets Jaunes sont pris en tenaille entre la provocation du régime portée par Philippe, Castaner (avec évidemment l’aval de Macron) et l’idiote utile Schiappa, et l’appât d’un grand débat qui déboucherait (ha ha) sur un changement fondamental de la politique française. La représentation directe chère à Etienne Chouard est certainement un but ultime vers lequel il faut tendre, mais tout vouloir tout de suite ouvrirait la porte à de tels problèmes que les gains seraient vite balayés par une reprise en main par l’armée, les banques, et sans doute une majorité de la population française qui n’a aucune envie de risquer de sombrer dans le chaos. C’était d’ailleurs un point de débat entre Chouard et le constitutionnaliste Bertrand Mathieu hier soir dans l’émission de Frédéric Taddéï:

Il est temps de sortir de l’engrenage vicieux mis en marche par ce régime, et ridiculiser les tristes personnages que sont Philippe, Castaner et Shiappa afin d’obliger Macron à accepter une défaite qu’il peut néanmoins gérer en changeant de gouvernement.

Liens et sources:

(1) https://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/c-est-une-honte-marlene-schiappa-demande-a-ce-que-la-cagnotte-lancee-pour-soutenir-le-boxeur-soit-retiree-1130324.html

(2) https://www.europe1.fr/emissions/ledito-de-jean-michel-aphatie/gilets-jaunes-les-pouvoirs-publics-doivent-parler-de-la-violence-policiere-3834530

(3) http://www.libreactu.fr/nucleaire-le-tres-obscur-passage-dedouard-philippe-chez-areva/

(4) https://zerhubarbeblog.net/2017/07/05/sur-vaccination-le-lobby-pharma-en-marche-avec-edouard-philippe/

(5) https://zerhubarbeblog.net/2018/01/29/la-societe-americaine-au-bord-de-leffondrement-et-nous/

(6) https://www.francetvinfo.fr/economie/transports/gilets-jaunes/fichier-de-casseurs-cela-devient-extremement-dangereux-pour-les-libertes-publiques-previent-l-ex-batonnier-de-seine-saint-denis_3134761.html

A propos Vincent Verschoore

Animateur de Ze Rhubarbe Blog depuis 2008.

16 réponses

  1. Bonjour,
    J’ai l’impression, pour prolonger votre conclusion, qu’ils se ridiculisent déjà eux-mêmes, mais avec un degré d’inconscience (je me trompe peut-être sur le diagnostic : comment peut-on être à ce point « incendiaire » ? ça me dépasse) plus que déconcertant et qui ne peut que se retourner contre eux. Et contre tout le monde, du même coup.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.