De quoi Collomb est-il le nom?

La rétention anale étant passée de mode depuis l’avènement de la droite décomplexée, le Collomb se lâche. Ce d’autant que le territoire de la droite centriste s’est considérablement élargi avec un Laurent Wauquiez ayant fortement rapproché les Républicains de la mouvance FN & Cie. Môssieur le ministre de l’Intérieur a donc toute la place pour déverser sa xénophobie, avec notamment sa circulaire (1) et son projet de loi « Asile et Immigration » (2).

La droite applaudit, le centre n’ose pas ne pas applaudir même si certains semblent commencer à avoir du mal à se regarder dans la glace le matin, et la gauche fait semblant de ne pas applaudir vu que quand elle était aux manettes, ce n’était guère mieux. Les seuls qui n’applaudissent pas, mais alors pas du tout, sont les gens sur le terrain, les associations qui essaient d’apporter le minimum humanitaire à cette nouvelle espèce d’humanoïdes que l’on retrouve actuellement sur les froides routes de France: Homo Migrantus, dont la ligne patriarcale descend des conflits sans fin, et largement alimentés par l’ingérence occidentale, qui secouent le Moyen Orient depuis près de 20 ans, et la ligne matriarcale de la misère issue de l’incompétence et de la corruption des classes dirigeantes de leurs pays d’origine, souvent très proches par ailleurs de nos grands groupes miniers et pétroliers ainsi que de nos politiciens mafieux.

Les premiers s’appellent des demandeurs d’asile (on ne leur a jamais dit que l’asile était géré par les résidents) et les seconds, des réfugiés économiques. Collomb veut bien ouvrir la porte à certains des premiers, mais pas aux seconds. Alors qu’il s’agit en réalité des mêmes: sans espoirs politiques ou économiques chez eux, ils viennent chercher une vie moins pourrie ici. Ce n’est pas toujours un très bon calcul de leur part mais c’est un fait qui, en plus, va durer. Faire cette distinction entre « bons » et « mauvais » réfugiés relève d’une vision caricaturale et technocratique du monde, d’une arrogance digne des esclavagistes d’antan faisant la distinction entre les Noirs vendables et les autres que l’on jette en route. De quoi Collomb est-il le nom?

La question n’est pas de dire amen à tout et de permettre l’installation de n’importe qui sans conditions, et chaque pays souverain a le droit de décider de sa politique d’accueil – pour autant que celle-ci reste dans le cadre des principes auxquels il adhère contractuellement par ailleurs. Dans le cadre des pays de l’UE, cela implique a minima le respect de la Charte des Droits de l’Homme, au sens où « Homme » regroupe tout ce qui relève de l’Homo sapiens.

Mais visiblement Homo Migrantus ne rentre pas dans la catégorie des Homo Sapiens. Il s’agit pour pas mal de gens (et pas seulement en France ni en Europe) d’une espèce de sous-homme, un Homo sub-sapiens pourrait-on dire. Pour les uns l’équivalent du Noir nouvellement émancipé de l’après-guerre civile américaine, plus tout à fait esclave mais corvéable et jetable à merci; pour les autres un être exotique à mi-chemin entre l’humain et le coyote, voire pour les nationalistes purs et durs une cinquième colonne de sauterelles islamisantes vouée à la destruction de l’Occident.

L’idée n’est pas de dire que tous les migrants sont des gens sympas ou bien intentionnés. Il y a parmi eux des passeurs d’une inhumanité rare, des bandits, des religieux extrémistes et des opportunistes patentés. Comme dans toute société, et il est normal de s’en protéger. Il y a par contre nettement plus de gens « normaux » traumatisés par les guerres et les conditions rencontrées lors du voyage, des gens désespérés qui crèvent dans le froid humide et glacial des sous-bois du Nord-pas-de-Calais, des gens dont la police – payée par nos impôts – vole, gaze ou déchire les maigres protections, des gens que notre grêle ministre de l’Intestin veut trier comme du bétail, veut incarcérer d’office au seul motif d’être des Homo Migrantus, veut limiter au maximum les possibilités d’introduire des demandes d’asile, et veut faire pendre sur la tête de ceux qui nourrissent la vermine l’épée de Damoclès d’une mise en cause judiciaire. S’il le pouvait ce ministre, sous les vivats de ses nombreux fidèles, les félicitations de ses pairs et le pincement d’oreille par son chef, les ferait abattre sans autre forme de procès. Cela il ne le peut pas encore, donc pour le moment il tente de les faire renvoyer là où d’autres pourront les tuer.

Comment en est-on arrivé là, alors qu’objectivement la centaine de milliers de migrants concernés ne représentent aucune menace pour un pays comme la France, au contraire un atout pour peu qu’on les dirige sur un parcours leur permettant d’apprendre le français, de valider leurs savoir-faire ou d’en acquérir de nouveaux, et de rendre inconditionnelle l’obligation d’adhérer aux règles de la République. Les migrants qui arrivent ici sont en majorité issus des classes moyennes (les plus pauvres n’ayant tout simplement pas les moyens d’entreprendre un tel voyage), éduqués, et souvent dans la force de l’âge. L’intégration est parfaitement possible.

Cela dit je ne prêche pas du tout en faveur d’un laxisme « multiculturel » débouchant sur des zones de non-droit, des ghettos soumis à la mafia narco-islamique, des banlieues où les filles se font attaquer si elles ne sortent pas en survêtement ou « modestes » et voilées. Tout cela nous l’avons déjà et nul besoin d’en rajouter. Cependant la plupart de ces gens fuient l’islamisme, fuient la coercition et la corruption, et ne cherchent qu’à vivre en paix avec un travail, une famille et les mêmes droits pour tous. Tout cela nos gouvernants et députés le savent, alors de quoi Collomb est-il réellement le nom?

 

Notes:

(1) http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2017/12/12/01016-20171212ARTFIG00350-le-recensement-des-migrants-prevu-par-l-etat-provoque-la-colere-des-associations.php

(2) http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2018/01/11/01016-20180111ARTFIG00301-immigration-macron-fait-bloc-avec-collomb.php

 

 

Publicités
No votes yet.
Please wait...

3 comments

  1. Critique des mesures Collomb dans Le Monde: http://www.lemonde.fr/societe/article/2018/02/20/projet-de-loi-asile-un-texte-qui-fait-quasiment-l-unanimite-contre-lui_5259698_3224.html

    No votes yet.
    Please wait...
  2. La Cimade https://www.lacimade.org/decryptage-projet-de-loi-asile-immigration/ #loiasileimmigration

    No votes yet.
    Please wait...
  3. Sur Libé: http://www.liberation.fr/amphtml/france/2018/02/20/immigration-un-projet-de-loi-qui-deboute_1631145?__twitter_impression=true

    No votes yet.
    Please wait...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.