Invasion d’OVNIs dans l’espace militaire US.

La source de cette info n’est pas un blog soucoupiste en mal de buzz mais le Washington Post, relayé par Newsweek et d’autres. Journaux dont les sources sont, apparemment, le Pentagone lui-même.

Source qui ajoute une dimension réaliste à la chose car, des témoignages d’anciens militaires on n’en manque pas (1), mais de la part de gens en service actif c’est nettement plus rare.

Depuis 2014, des OVNIs se sont introduits dans l’espace aérien militaire jusqu’à plusieurs fois par mois, selon un gradé (de l’US Navy) parlant au Washington Post. Ce même gradé a ensuite précisé que l’US Navy ne divulguerait au public aucune autre information concernant ce qu’elle appelle des « phénomènes aériens inexpliqués », malgré l’introduction de procédures formelles en vue de documenter ces intrusions au fil du temps.

https://www.newsweek.com/ufo-sightings-2019-us-military-tic-tac-pentagon-navy-unidentified-aerial-1412272?fbclid=IwAR1H8VElukoumUbCfXgz2W7dnRDEKJpP8xNMf7pH5QNBV-yv4JtFhJvNV64

Ces procédures arrivent dans la foulée de témoignages multiples de petits objets ronds repérés et suivi par infra-rouge, dont le fameux OVNI « tic-tac » qui fut poursuivi en 2004 par des avions du Nimitz mais seulement relayé par le New York Times en 2017 (2).

« A un certain moment, nous suivions plusieurs objets en même temps », selon l’officier Gary Voorhis qui était à l’époque à bord d’un navire d’escorte du Nimitz. « La plupart volaient à des vitesses, des angles et des trajectoires ridicules et au final ils s’évaporèrent tous de nos radars ». Ces véhicules sont décrits comme n’ayant pas d’entrées d’air, pas de traces d’échappement et pas de traces de source d’énergie ni de système de création de poussée.

La réalité de ses intrusions d’OVNIs n’est plus à mettre en doute, sauf à faire face à un complot des militaires et médias US en faveur de l’existence de ces objets, ce qui irait à l’encontre de décennies de com visant précisément le contraire: étouffer et ridiculiser toute mention de la chose. Un ancien chef de la majorité au Sénat US, Harry Reid: « on ne peut plus juste se voiler la face et prétendre que ceci (les intrusions) n’existent pas. Nous avons des installations militaires où des centaines et des centaines de gens sur place voient ces choses ».

Mais quelles choses? Voilà la question à un million de dollars! Selon Reid toujours, ce phénomène n’est pas uniquement nord-américain et il estime que les Chinois et les Russes investissent fortement pour comprendre, voire émuler le phénomène OVNI. Aux USA, un projet secret nommée Advanced Aerospace Weapons Systems Application Program (AAWSAP) finançait des recherches en matières d’OVNIs, y compris des contrats surprenants tel celui accordé à un milliardaire de l’hôtellerie féru d’ufologie, Robert Bigelow (3), impliqué dans des études particulièrement bizarres et flippantes associées au paranormal (4).

Je n’ai pas d’avis, par manque d’info, sur la réalité de ces études et des phénomènes qui y sont décrits, mais toujours est-il que Bigelow reste un acteur du domaine aérospatial privé et est à l’origine, en 2007 avec Harry Reid, du Advanced Aerospace Threat Identification Program (5) visant à la poursuite des études sur les OVNIs. Ce programme s’arrêta en 2012 mais le flambeau fut repris en 2015 par une association nommée To the Stars Academy of Arts and Sciences (6). Association qui va sortir ce mois-ci un rapport dont voici le teaser:

Ceci relève sans doute d’une manœuvre par l’Etat de garder un organisme de recherche un peu folklorique reconnu du grand public, tout en continuant en secret des recherches dotées des moyens techniques ultra-sophistiqués des miliaires. C’est d’ailleurs ce que dit Reid en parlant de « rumeurs » concernant plusieurs « pièces à conviction » sur la nature des OVNIs obtenues en marge des programmes officiels auxquels il a participé.

Officiellement on ne parle jamais d’extraterrestres, seulement d’OVNIs et autres UAPs (Unexplained Aerial Phenomena). Les militaires en savent sans doute bien plus qu’ils ne le disent, ce qui laisse planer le doute sur l’origine humaine ou non du phénomène – vu que phénomène il y a, n’en déplaise aux cartésiens les plus bornés. En France on a eut la chance, sous Chirac, d’avoir accès au rapport Cometa qui, déjà, concluait à l’existence de ces phénomènes:

Une étude autrement plus sérieuse fut menée en France et remise à Jacques Chirac et Lionel Jospin en 1999, le Rapport Cometa. Elle fut au même moment publiée par le magasine VSD, garantissant ainsi son non-enterrement pour raison d’Etat. Ce rapport se fonde sur un grand nombre de témoignages (dont de nombreux militaires) et d’analyses depuis 1977, mais passe également en revue des récits historiques de l’Antiquité à nos jours. Ses conclusions sont à l’opposé de celles du rapport Condon: « Le problème des OVNIs ne peut pas être éliminé par de simples traits d’esprit caustiques et désinvoltes… (ces études) démontrent la réalité physique quasi-certaine d’objets volants totalement inconnus, aux performances de vol et au silence remarquable, apparemment mus par des intelligences… Des engins secrets d’origine bien terrestre ne peuvent expliquer qu’une minorité de cas… Force est donc de recourir à d’autres hypothèses… L’hypothèse extraterrestre est de loin la meilleure hypothèse scientifique; elle n’est certes pas prouvée de façon catégorique, mais il existe en sa faveur de fortes présomptions, et sil elle est exacte, elle est grosse de conséquences »

https://zerhubarbeblog.net/2012/06/07/ovnis-et-la-pathologie-de-la-raison-detat/

Cela dit, tenter de répondre à la question du « quoi » par une réponse binaire – soit un programme humain soit des E.T. – est peut-être une erreur. Nous sommes loin d’avoir tout compris au sujet du fonctionnement de l’Univers et nous nous cassons les dents sur ses grands et petits mystères: nature de la réalité quantique (7), nature de la matière noire (8), nature de la conscience (9) etc… Il reste sans doute pas mal de portes à ouvrir avant de comprendre véritablement la nature des choses qui nous entourent, et les OVNIs pourraient aussi n’être « que » la représentation très incomplète d’éléments de notre ignorance.

Liens et sources:

(1)

(2)
https://www.nytimes.com/2017/12/16/us/politics/unidentified-flying-object-navy.html et
https://fr.wikipedia.org/wiki/Incident_du_Nimitz

(3)
https://en.wikipedia.org/wiki/Robert_Bigelow

(4)
https://en.wikipedia.org/wiki/National_Institute_for_Discovery_Science

(5)
https://en.wikipedia.org/wiki/Advanced_Aerospace_Threat_Identification_Program

(6)
https://dpo.tothestarsacademy.com/

(7)

(8)

(9)

A propos Vincent Verschoore

Animateur de Ze Rhubarbe Blog depuis 2008.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.