Pr Luc Montagnier, requiem pour un penseur non-conformiste.

Le Pr Luc Montagnier est donc décédé ce 8 février 2022, au terme d’une carrière riche et tumultueuse qui l’a vu passer du statut de Pape, avec le prix Nobel de médecine de 2008, au statut de paria pour ses travaux sur la mémoire de l’ et sa critique des adjuvants vaccinaux. Sa publication avec le Pr Perez, en 2020, sur l’origine artificielle du Sars-CoV-2 et l’intégration de séquences du Vih, aura scellé son statut, aux yeux des bénéficiaires de Big Pharma et de l’establishment, de vieux sénile complotiste. Montagnier aura suivi son chemin à lui, en partie hors des sentiers battus et à contre-courant des intérêts commerciaux de l’industrie. Il aura maintenu, jusqu’au bout, une rare et salutaire indépendance d’esprit, un contre-modèle à la soumission dogmatique béate de la majorité de ses collègues.

Luc Montagnier aurait pu terminer sa carrière en léchant les bottes du pouvoir, à la sauce Delfraissy ou Fischer, contre rémunération et reconnaissance par les institutions corrompues. Il aura préféré la science et la liberté de penser. Il aura respecté sa promesse de médecin : avant tout, ne pas nuire. Une intégrité devenue rare, pour ne pas dire illégale. Une lumière qui brillera encore longtemps, je l’espère, dans le brouillard obscurantiste de la pseudoscience covidienne.

Rare scientifique français de renom à oser le faire, le Pr Raoult rendait cet hommage au Pr Montagnier, ce 10 février sur Sud-Radio:

Montagnier, éternel caillou dans la chaussure de l’establishment.

Montagnier fut, à son insu, un compagnon de route de ce blog, avec une première apparition en 2009, peu de temps après sa nomination au Nobel et dans le cadre d’une interrogation sur la nature du lien entre Sida et Vih (1). Il estimait que le Vih nécessitait des co-facteurs pour rendre malade une personne en bonne santé, et donc le fait de maintenir son système immunitaire en ordre de marche devait permettre à l’organisme de se débarrasser tout seul de ce Vih.

Voici le clip en question, qui date de 2009, et que l’on pourrait refaire presque mot pour mot aujourd’hui en échangeant « Vih » contre « Sars-coV-2 ». On y retrouve même le fameux Anthony Fauci…

Il réapparait ici en 2011 dans le cadre de ses recherches sur la téléportation quantique de l’ADN et le ré-établissement d’un lien, vingt-trois ans après Jacques Benveniste, entre la physique et le phénomène de la mémoire de l’eau (2).

Alors là, inutile de dire que Montagnier fut définitivement excommunié par l’establishment dit scientifique. La mémoire de l’eau, base de l’homéopathie considérée comme un simple effet placebo par la « médecine », est le diable personnifié pour l’industrie pharmaceutique car, si elle était validée par la science officielle, elle signifierait la fin de cette industrie.

Ajoutez à cela des effets de champs quantiques, et l’hypothèse que le Vih se déplace sous la forme d’ondes basses fréquences – expliquant peut-être pourquoi il semble impossible à éradiquer complètement – et les gardiens du temple n’en finissent plus de faire des bonds et de vouer Montagnier aux gémonies (3).

Mais, le pire restait à venir:

D’abord en 2017, dans le cadre de l’immonde manipulation par Edouard Philippe, Alain Fischer (le Môssieur vaccin covid) et Marisol Touraine (ministre de la santé des labos de l’époque) menant à l’obligation vaccinale des enfants avec non plus trois mais onze vaccins (4), Montagnier rejoignit cet autre épouvantail qu’est le Dr Henri Joyeux et sa critique, non pas des vaccins en tant que tels, mais des adjuvants:

Ensuite, en avril 2020, en plein début de l’ère de la grande hystérie covidienne, avec ce que l’on pourrait appeler « Montagnier, le Retour » et sa publication d’un article, avec le bio-mathématicien Jean-Claude Perez, sur l’origine du Sars-CoV-2 qui serait un mélange artificiel de coronavirus et de Vih (6).

Une origine douteuse, d’abord dénigrée par l’establishment et les médias au titre de « complotiste », avant de devenir mainstream suite à plusieurs publications (7), mais que les médias cherchent à nouveau à étouffer afin de ne pas faire d’ombre à la Chine et au Grand Capital.

Et enfin, cerise sur le gâteau, Luc Montagnier fut parmi ceux et celles à porter un regard très critique sur la vaccination générale contre le Covid, et surtout sur la méthode à base de ARN messager qu’il considérait comme hautement risquée (7). Il rejoint en cela de nombreux scientifiques opposés à la pensée unique financée par Big Pharma, comme aux USA, l’un des fondateurs de cette technique (8).

A l’heure de sa mort, l’establishment corrompu et ses médias aux ordres ne manquèrent pas d’associer, une dernière fois, Montagnier avec la sphère « antivax », groupe générique regroupant les « complotistes », les antisémites, l’extrême-droite, les platistes, et tout ce qui fait peur au troupeau hypocondriaque fanatisé par le QR code et le pass vaccinal (9).

Face au scientisme.

Comme le disait très bien Didier Raoult dans son hommage du 10 février, la science avance grâce à ceux et celles qui osent penser en dehors de la doxa, « out of the box » comme disent les anglophones: en dehors de la boîte où se réfugient les fonctionnaires de la science dont le but est avant tout de servir leur carrière, leur position sociale, et les intérêts commerciaux de leurs financeurs comme les intérêts politiques de leurs maîtres.

Montagnier en était bien conscient, lui qui avait été un acteur de premier plan dans les âpres négociations commerciales entres Français et Américains dans le cadre des sur le Vih et les tests de dépistage.

Une posture hypocrite dont nos amis Delfraissy, Fontanet, Pialoux et autres membres du « conseil scientifique » sont l’essence même, et qui posent un grave risque à l’ensemble de la population non seulement du fait de leur propre incompétence, mais surtout du fait de la décrédibilisation de la science elle-même.

Ce scientisme, mélange de pseudo-science virant au religieux et soumis aux intérêts politiques et financiers que l’on sait, a pour effet dramatique de rendre une partie du public hautement sceptique de ce que dit « la science ».

Un public mal formé pour faire la distinction entre la vraie science, celle qui cherche, qui doute, qui se trompe mais qui tend vers une forme de vérité ancrée dans la preuve et la réfutabilité, et la pseudo-science servant de faire-valoir à la politique et aux intérêts commerciaux genre Big Pharma.

Dans le cas particulier de la vaccination covidienne, où l’establishment interdit toute forme de critique malgré le fait avéré que la réalité est très différente de ce que disent la propagande et le marketing médiatique, la réaction d’une partie du public, celle consciente de ce décalage mais incapable de l’analyser finement, sera de se méfier et de s’en détourner, au risque de tomber aux mains de toutes sortes de charlatans et d’obscurantistes plus ou moins sectaires.

Science manipulée: le cas Moderna.

Une illustration de cette manipulation de la science est le cas de Moderna, une entreprise de biotechnologie qui, avant le Covid, avait un chiffre d’affaires de l’ordre de 800 millions de dollars, à pertes. Sa capitalisation boursière (valeur de ses actions) était de 9 milliards de dollars en mars 2020. Au moment de l’ d’un vaccin contre le Covid, avant même de vendre le moindre flacon, cette capitalisation passa à 35 milliards, pour monter à 195 milliards en septembre 2021, pour un chiffre d’affaires passé à 17 milliards et un bénéfice de 6 milliards, grâce aux ventes de vaccins.

Pourtant, l’efficacité annoncée de 95% contre l’infection, publicité reprise en cœur par tous les vaccinolâtres de la planète (des riches, vu que les pays pauvres allaient devoir se contenter de quelques miettes), ne survécut pas longtemps à l’épreuve du réel. Mais, plutôt que de le reconnaître, le marketing modifia les critères: en fait l’important n’est plus la protection contre l’infection, mais contre la transmission.

Cela ne marche pas non plus? Pas grave, on va dire que c’est contre la maladie elle-même. Non plus? Bah, alors on va dire que c’est contre les formes graves. Avec quel taux de succès? Bah, disons 40%. Et puis, ce n’est plus vraiment un vaccin, mais un vaccin-médicament… Mais, que vous devez quand même prendre sous peine de perdre vos de citoyens, cela va de soi.

Alors qu’une efficacité de moins de 50%, dans un monde normal, rend caduque tout demande de mise sur le marché d’un vaccin ou d’un médicament.

Mais revenons à Moderna: après le pic de capitalisation de septembre 2021, au faîte de sa gloire, le cours chute brutalement, pour retomber à 65 milliards fin 2021. Inutile de dire que, malgré le très mauvais résultat de son vaccin, Moderna a engrangé des bénéfices énormes (6 milliards de dollars sur 2021), tout comme ses actionnaires. Ceux, du moins, ayant compris avant tout le monde (dès septembre 2021) que l’avenir commercial de ce vaccin était compromis, et qu’il fallait vendre sans attendre.

Et de fait, l’arrivée du variant Omicron en novembre 2021 signe le recul de l’appétit vaccinal d’une partie de la population, ce malgré la propagande et la violence des autorités corrompues qui cherchent à forcer l’acceptation via les pass sanitaire / vaccinaux.

Si l’on ajoute à ceci le secret commercial entourant les contrats d’achat des vaccins par la Commission européenne, dont l’affaire des sms « perdus » de Ursula von der Leyen n’est que la façade folklorique d’une corruption bien plus profonde (10), on imagine sans peine le risque de rejet massif d’une partie de la population face à cette énorme manipulation politique et financière dont les vaccinés, surtout ceux et celles pour qui le rapport bénéfice-risque est minimal voire négatif (11), sont les principales victimes, mais dont nous allons tous devoir payer la note.

Requiem.

Le Pr Montagnier aura donc conclu son passage en ce bas monde en tentant de prévenir le public des dangers cachés de cette vaste opération marketing, opération opportuniste doublée d’un ballon d’essai pour l’imposition d’un techno-totalitarisme sanitaire de masse, lui-même prélude à un système de crédit social dont les chinois subissent déjà les premières affres (12).

Au-delà de son palmarès purement scientifique en termes de vraies ou fausses découvertes ou assertions sur le Vih, sur les champs quantiques, sur l’origine du Sars ou sur les risques de la vaccination Covid, toutes choses sur lesquelles je ne suis pas en capacité de porter un jugement définitif, le Pr Luc Montagnier aura montré une indépendance d’esprit et de caractère qui devrait servir de modèle, plutôt que d’épouvantail, à tout scientifique actuel ou en devenir.

Il reste le nécessaire contre-exemple au conformisme, à la soumission aux intérêts bien compris, à la pseudo-science drapée dans un moralisme quasi-religieux qui tire la société vers l’obscurantisme des uns, et le rejet systématique des autres. Merci à lui.

Liens et sources:

(1) https://zerhubarbeblog.net/2009/12/08/interview-du-dr-montagnier-sur-la-lutte-contre-le-vih/

(2) https://www.ina.fr/ina-eclaire-actu/1988-jacques-benveniste-et-la-memoire-de-l-eau

(3) https://zerhubarbeblog.net/2011/01/12/montagnier-et-la-teleportation-quantique-de-ladn/

(4) https://zerhubarbeblog.net/2017/07/05/sur-vaccination-le-lobby-pharma-en-marche-avec-edouard-philippe/

(5) https://zerhubarbeblog.net/2017/11/10/du-vih-a-la-critique-des-vaccins-la-saga-luc-montagnier/

(6) https://zerhubarbeblog.net/2020/05/23/les-origines-troubles-du-sars-cov-2-le-virus-du-covid-19/

(7) https://www.francesoir.fr/videos-le-defi-de-la-verite/pr-luc-montagnier-vaccination-prions

(8) https://zerhubarbeblog.net/2022/01/04/robert-malone-la-vax-covid-et-la-psychose-de-masse/

(9) https://www.lexpress.fr/actualite/societe/mort-du-pr-luc-montagnier-du-prix-nobel-de-medecine-a-la-sphere-antivax_2167839.html

(10) https://zerhubarbeblog.net/2021/12/29/vaccination-covid-le-grand-marche-de-la-corruption/

(11) https://zerhubarbeblog.net/2022/01/31/vaccination-covid-19-quel-rapport-benefice-risque/

(12) https://lcp.fr/programmes/ma-femme-a-du-credit-98413?fbclid=IwAR2UFeD1mRwo7Obp5X9Xj1gA1AcIjz5STuAx7TnhrgYo6oak1ctg3AYrx9s

A propos Vincent Verschoore

Animateur de Ze Rhubarbe Blog depuis 2008.

4 réponses

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.